Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553)

Témoin de la réforme luthérienne, le peintre et graveur Lucas Cranach (dit Cranach l’Ancien) a fait siennes les idées réformatrices de Martin Luther dès l’affichage des thèses (1517).

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 7 avril 2017

Lire directement l’article sur Musée protestant

Un peintre renommé

Né à Cronach (Haute-Franconie) en 1472, Lucas Cranach se forme à la peinture et à la gravure, probablement à Vienne (Autriche). Il se rend rapidement célèbre par des tableaux religieux de grande intensité (le martyre de Sainte Catherine, 1506, par exemple). Si son œuvre compte beaucoup de thèmes religieux, il a aussi développé des thèmes profanes (le plus souvent mythologiques) qui sont entre autres l’occasion d’un travail novateur sur le nu (une célèbre Vénus, en 1529 et les Trois Grâces, deux tableaux qui se trouvent au Musée du Louvre à Paris).

En 1502, il est appelé à la cour de Saxe par le prince électeur, Frédéric II le Sage, et s’établit à Wittenberg. Il reste jusqu’à sa mort, en 1553, le peintre officiel de la cour de Saxe. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La vie sous l’occupation allemande pendant la Grande Guerre

Les protestants français du Nord et de l’Est du pays connaissent une situation particulière : ils font face à l’envahisseur allemand, familier par la religion et souvent par des liens familiaux.

Un contenu proposé par Musée protestant
500 ans de la Réforme : les actes du colloque

500 ans de la Réforme : les actes du colloque

Le colloque de la Mairie de Paris à l’occasion des 500 ans de la Réforme est paru. Achetez-le !

Un contenu proposé par

Protestants et catholiques dans le Grand débat national

Mardi 12 mars, des paroissiens de l’Église de la Madeleine et du Temple du saint Esprit se sont rassemblés pour formuler des propositions dans le cadre du débat voulu par Emmanuel Macron.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants