Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553)

Témoin de la réforme luthérienne, le peintre et graveur Lucas Cranach (dit Cranach l’Ancien) a fait siennes les idées réformatrices de Martin Luther dès l’affichage des thèses (1517).

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 7 avril 2017

Lire directement l’article sur Musée protestant

Un peintre renommé

Né à Cronach (Haute-Franconie) en 1472, Lucas Cranach se forme à la peinture et à la gravure, probablement à Vienne (Autriche). Il se rend rapidement célèbre par des tableaux religieux de grande intensité (le martyre de Sainte Catherine, 1506, par exemple). Si son œuvre compte beaucoup de thèmes religieux, il a aussi développé des thèmes profanes (le plus souvent mythologiques) qui sont entre autres l’occasion d’un travail novateur sur le nu (une célèbre Vénus, en 1529 et les Trois Grâces, deux tableaux qui se trouvent au Musée du Louvre à Paris).

En 1502, il est appelé à la cour de Saxe par le prince électeur, Frédéric II le Sage, et s’établit à Wittenberg. Il reste jusqu’à sa mort, en 1553, le peintre officiel de la cour de Saxe. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

L’Église réformée de France

Cet article clôture notre parcours consacré à l’œcuménisme intraconfessionnel protestant, anglican, orthodoxe ! Notre prochaine série abordera "les avancées œcuméniques".

Un contenu proposé par Musée protestant

Pour qu’ils grandissent

Découvrez l'édito du numéro de janvier 2019 de Nuance : « Pour que nous grandissions ! »

Un contenu proposé par Nuance
Quand l’Église devient un bar...

Quand l’Église devient un bar…

L’Église mennonite d’Altkirch s'est transformée le temps d'une soirée de septembre 2018 en un café théologique. L'occasion d'échanger de façon moins formelle sur des sujets parfois délicats.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants