Martin Luther : le déclenchement de la réforme, 500 ans après

Martin Luther : le déclenchement de la réforme, 500 ans après

La « querelle des indulgences » de 1517 est l'évènement déclencheur de la Réforme, dont l’année prochaine marque le 500e anniversaire.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 20 mai 2016

Auteur : Neal Blough

Lire directement l’article sur Christ Seul

En 1506, le pape Jules II publie une indulgence pour la reconstruction de Saint-Pierre de Rome, renouvelée par Léon X en 1514. En 1517, Albert, archevêque de Mayence et de Brandebourg, fait publier une directive pour les personnes chargées localement des indulgences.

Les indulgences

Voici les aspects principaux que Luther et d’autres trouveront difficilement acceptables. Il s’agit de « quatre grâces principales » qui pouvaient être acquises via l’indulgence en question :

1. (…) la remise complète de tous les péchés et de toutes les peines pénitentielles qui auraient encore dû être purgées au purgatoire ;
2. (…) une lettre de confession qui conférait à celui qui en faisait l’acquisition le droit de choisir librement un confesseur et qui obligeait ce dernier, « une fois dans la vie et à l’heure de la mort », à absoudre tous les péchés graves, y compris les cas réservés au siège apostolique (…) ;
3. (…) on obtenait l’assurance que toutes les personnes qui verseraient une somme d’argent, ainsi que toutes les personnes de leur famille, auraient part à la totalité du trésor formé par les biens spirituels de l’église.
4. La quatrième grâce concernait la libération des âmes des morts qui se trouvaient déjà au purgatoire ; elle aussi déployait ses effets sans repentance ni confession auriculaire, simplement par le versement de l’argent dans la caisse.

L’affaire éclate en grande partie grâce à Johann Tetzel (1465-1519), dominicain et responsable de la prédication de l’indulgence dans l’archidiocèse de Magdebourg, juste à côté du territoire de Luther. En avril 1517, Tetzel se trouvait tout près de Wittenberg, ville où Luther, moine augustinien, était professeur de théologie. De nombreuses personnes lui rapportaient des échos troublants.

95 thèses

C’est en réaction que Luther rédige ses 95 thèses. Ces thèses, appel au débat universitaire et théologique, sont pensées dans les catégories de la théologie médiévale. Luther ne met pas encore en question l’existence du purgatoire. En voici quelques extraits. […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Unité des chrétiens : les éléments clés de l'œcuménisme

Les éléments clés de l’œcuménisme

Du 18 au 25 janvier, les communautés chrétiennes ont pris l’habitude de se retrouver dans le cadre de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Quand l’Église devient un bar...

Quand l’Église devient un bar…

L’Église mennonite d’Altkirch s'est transformée le temps d'une soirée de septembre 2018 en un café théologique. L'occasion d'échanger de façon moins formelle sur des sujets parfois délicats.

Un contenu proposé par
Les 20 ans du Foyer Le Pont

Les 20 ans du Foyer Le Pont

Célébrer vingt ans d'échanges et de partage, réfléchir aux nouvelles formes d'Eglise... Le Foyer Le Pont fêtera son anniversaire en beauté les 14 et 15 décembre prochain.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants