"Oh my Goodness", café associatif protestant

“Oh my Goodness”, café associatif protestant

Le pasteur Arnaud Schrodi a ouvert en juin dernier, au cœur de Strasbourg, un coffee-shop pas comme les autres.

Un contenu proposé par Ensemble - Strasbourg

Publié le 17 mars 2017

Auteur : Caroline Engel

La première pastorale d’Inspection après l’élection et l’installation du nouvel inspecteur de Strasbourg, Philippe Gunther, a eu lieu le 29 novembre dernier dans… un café. Un lieu plutôt insolite pour une réunion de travail. Le café se trouve dans le quartier de la Krutenau. Pourquoi ce café et comment est-il né ?

Au départ, c’est un projet entre amis, une envie de créer du lien dans un lieu agréable et de se rencontrer autour de bonnes choses. L’objectif est d’avoir un café qui « veut faire du bien dans la ville » déclare Arnaud Schrodi, pasteur de l’Eglise évangélique de la Krutenauet, responsable du café. Le local a nécessité neuf mois de travaux et a été financé par des dons privés. Il a démarré avec une équipe de bénévoles. Au bout de deux mois de fonctionnement, un emploi a pu être créé. A l’heure actuelle, tournent deux plein temps, trois contrats aidés et un service civique – une aide précieuse, car c’est une présence quotidienne.

Aimer notre prochain

Le nom du café a une consonance anglophone car c’est un coffee-shop. Il s’appelle « Oh my Goodness » que l’on pourrait traduire par bonté divine. Ouvert depuis fin juin 2015, il est à but non lucratif. Il a fallu définir des axes. Le 1er axe a été l’accueil, la restauration, le financement autonome du café. Le 2e axe, développé à présent est la rencontre avec le public, la création d’outils. L’idée est de créer un espace de rencontre et d’échange convivial, partager notre goût pour le bon café et les pâtisseries anglo-saxonnes, offrir un espace cosy propice au partage et au développement de la vie culturelle et aimer notre prochain (extrait du dépliant de présentation du café). Divers ateliers sont mis en place : ateliers créatifs, musicaux, discussions en langues étrangères, soirées débats, concerts, accueil d’associations à la recherche d’un lieu.

Un café avec une âme

Ce café est aussi un outil pour le projet de l’Eglise du pasteur Schrodi. Il permet de dire et annoncer l’Evangile dans un lieu différent. Attention, pas de prosélytisme. Cela se fait notamment à partir d’échanges, de questionnements des clients. Ce café a une âme. Il se prête à une ambiance à la fois de détente et de travail. Si vous êtes en ville, n’hésitez pas à faire une pause en buvant un expresso ou un macchiato ou un cappucino ou un latte ou un thé, en mangeant une salade ou un sandwich ou une part de tarte salée ou encore en goûtant les douceurs sucrées dans ce café associatif, chaleureux et solidaire. Whatelse ? 

Dans la même rubrique...

Protestants et catholiques dans le Grand débat national

Mardi 12 mars, des paroissiens de l’Église de la Madeleine et du Temple du saint Esprit se sont rassemblés pour formuler des propositions dans le cadre du débat voulu par Emmanuel Macron.

Un contenu proposé par

Marie-Laure Fenet, pasteure à Sartrouville

Dans "Portrait", Catherine Clément-Grandcourt reçoit Marie-Laure Fenet pour parler de son parcours et de son expérience.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Penser l’après Guerre (1918-1930)

En 1918, un armistice est signé, reconnaissant la défaite allemande. Les anciens combattants partagent une même mémoire qu’ils souhaitent diffuser afin ne plus jamais revivre un tel conflit mondial.

Un contenu proposé par Musée protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Strasbourg

Journal des Églises protestantes de la région de Strasbourg, Ensemble était un bimestriel de 32 pages réalisé par 12 bénévoles. Il tirait à 8000 exemplaire depuis 1968.

Suite à l’interruption de parution du magazine au printemps 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants