Quelle actualité pour la catéchèse ?

Comment transmettre et éduquer à partir du message de la Réforme aujourd’hui. Décryptage.

Un contenu proposé par Ensemble - Strasbourg

Publié le 5 octobre 2016

Auteur : Jean-Marc Meyer

Par Jean-Marc Meyer, responsable du Service de l’enseignement religieux et de la catéchèse

En placardant ses 95 propositions pour réformer l’Eglise, Martin Luther a fait le buzz, bien au-delà de ses intentions initiales. Désavoué par ses autorités, mais soutenu par une bonne partie de l’opinion publique et en particulier par plusieurs princes, c’est un vrai séisme qui secoue l’Europe en ce début du XVIe siècle. L’Eglise protestante est née.

Le sacerdoce universel est un des éléments majeurs de la Réforme. Cela signifie que tous les baptisés sont égaux en dignité et assurent une mission commune au sein de l’Eglise et du monde. « Approchez-vous du Seigneur, la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et jugée précieuse par Dieu. Prenez place vous aussi, comme des pierres vivantes, dans la construction du temple spirituel. Vous y formerez un groupe de prêtres consacrés à Dieu, vous lui offrirez des sacrifices spirituels, qui lui seront agréables par Jésus-Christ » (1 Pierre 2, 4-5). L’ancrage biblique de ce principe affirme avec force qu’il n’est nul besoin d’intermédiaire entre Dieu et l’homme. Jésus le Christ, fils de Dieu, est le seul intermédiaire ; par lui, chacun est sauvé. Chaque chrétien est responsable devant Dieu de lui-même et de ses actes.« Le chrétien est un homme libre, maître de toutes choses, il n’est soumis à personne, le chrétien est un serviteur, plein d’obéissance, il se soumet à tous » Martin Luther dans De la liberté du chrétien, 1525.

Chacun étant responsable de lui même et de ses actes, il est indispensable de donner les outils et les moyens à chaque chrétien afin qu’il puisse lire lui-même la Bible et en comprendre les intentions, les enjeux et s’inscrire en toute connaissance de cause dans la mission de la grande famille chrétienne. C’est dans cette optique de formation pour tous, de catéchèse pour tous les membres de l’Eglise et pour tous les intéressés, que l’UEPAL a mis en route une grande réflexion autour de la catéchèse. Son assemblée de juin dernier, autour du groupe de travail s’appuyant sur différentes contributions théologiques et pratiques et sur une enquête menée au sein de toutes les paroisses, a proposé 5 axes de la catéchèse en Eglise.

  • La prise en compte de la dimension spirituelle de l’être humain : offrir un accompagnement des questionnements existentiels, ouverture et partage, éveiller à la foi.
  • L’acquisition de connaissances bibliques, historiques, religieuses.
  • La construction de l’identité religieuse en référence à la tradition protestante.
  • La dimension religieuse et communautaire de la foi chrétienne : on n’est pas chrétien tout seul, il s’agit d’offrir des temps de rencontres et de débats, de cultes comme autant de richesses à partager.
  • La dimension de l’engagement étant celui de la présence au monde, de service au sein de l’Eglise et du monde, avec une attention toute particulière pour le plus petit de nos frères : le désespéré, le malade, l’étranger. Les paroisses sont invitées à prendre à leur compte ces dimensions fondamentales et à formaliser un projet catéchétique local. La catéchèse n’est pas réservée aux enfants, elle concerne tous les membres de l’Eglise. Elle est partie intégrante du chemin de la foi personnel et communautaire. Elle est à la fois évangélisation, accompagnement et approfondissement.

#Protestants2017

Dans la même rubrique...

“Ramener la grâce à la maison”

Partir à l’étranger, se former pour Dieu et le servir auprès des étudiants, voilà un programme complet ! C’est ce qu’a vécu Joël Rakoto, pendant un peu moins d’un an.

Un contenu proposé par Point-Théo

Le « mercato » des profs de théologie

Un professeur de Vaux-sur-Seine a été nommé à la prestigieuse Université de Louvain et libère la place pour un jeune théologien qui lui succède, l’occasion de se pencher sur les parcours des théologiens évangéliques francophones.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Se laisser évangéliser pour accueillir les autres

La pasteure Sonia Arnoux a longtemps accompagné et formé des bénévoles engagés dans le diaconat protestant, à Saint-Étienne puis à Grenoble.

Un contenu proposé par Ouest-Infos

L’ancien ambassadeur Jean-Noël de Bouillane de Lacoste est décédé

Le diplomate, auteur de nombreuses analyses pour Réforme, est décédé le 21 juillet à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre à l’âge de 85 ans.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Strasbourg

Journal des Églises protestantes de la région de Strasbourg, Ensemble était un bimestriel de 32 pages réalisé par 12 bénévoles. Il tirait à 8000 exemplaire depuis 1968.

Suite à l’interruption de parution du magazine au printemps 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram