Lectures bibliques

Divine présence

Ce texte de Luc est le texte du jour du dimanche 13 mars. Souvent appelé "Transfiguration de Jésus", ce texte est assez surprenant pour nous aujourd’hui. Une lecture pas à pas vous est proposée.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 13 mars 2022

Auteur : Corinne Gendreau

Dans ce passage, il est utile de remarquer que Jésus ne dit pas un mot. Ce texte est narratif, l’auteur de l’évangile relate cet épisode de la transfiguration dans un but bien précis.
Jésus a déjà délivré beaucoup d’enseignements et effectué de nombreuses guérisons. Pierre l’a déclaré « Christ de Dieu », et Jésus a déjà annoncé une fois ses souffrances à venir, sa mort et sa résurrection (Lc 9,21-22). Le voilà retournant sur la montagne (comme en Lc 6,12) pour prier. La montagne, dans la Bible, est le lieu de rencontre avec Dieu par excellence.

Comment expliquer le changement de visage et de couleur de Jésus ? (v29)

Ces manifestations physiques traduisent un changement de l’être (personne) en présence de Dieu : la lumière divine transforme Jésus, elle le rend visible comme « proche de Dieu ».

Pourquoi une telle manifestation divine après l’annonce de sa mort par Jésus ?

Jésus « transfiguré » est un Jésus en gloire ; proche du Père, rayonnant, l’annonce de sa mort future n’est pas un échec, et Jésus est le serviteur souffrant attendu, reconnu par Moïse et Élie.

Que font Élie et Moïse dans ce texte ?

Effectivement, cela peut sembler bizarre car Moïse et Élie ne sont pas contemporains de Jésus. Ce sont des figures de l’Ancien Testament, l’un ayant reçu la Loi des mains de Dieu, et l’autre étant monté au ciel sans mourir. Leur présence auprès de Jésus dans la nuée divine (le ciel, « lieu du divin » est venu jusqu’à Jésus) témoigne de leur accompagnement de Jésus dans la gloire. Une gloire qui va s’exprimer jusque dans la mort à Jérusalem sur la croix et bien sûr, dans la suite, la résurrection…

Quelle est la réaction des trois disciples présents ?

Ils étaient endormis et se réveillent (du verbe diagregoreo en grec, apax dans la Bible, ce qui laisse un grand champ pour l’interprétation). On parle souvent de réveil spirituel des disciples, ils comprendraient à ce moment précis la présence de Dieu en Jésus. Réveillés, Pierre, Jean et Jacques constatent la gloire de Jésus, donc l’objectif de l’auteur est atteint, mais ils voudraient figer l’instant avec des tentes, ou autre interprétation, les disciples voudraient faire de ce moment un moment religieux (rituel) sous la tente.

La théophanie finale

La nuée souligne la présence de Dieu. Et, comme lors du baptême de Jésus (Lc 3,22), la voix de Dieu se fait à nouveau entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui qui a été choisi. Écoutez-le ! » Vous constaterez que le « Écoutez-le ! » est en contradiction avec « Jésus était seul ». Bien sûr, la voix de Dieu se donne à entendre pour les disciples qui sont encore assez loin de comprendre le sens du ministère de Jésus et son identité de Fils de Dieu.

Ce passage de la transfiguration est, longtemps avant la Passion, une affirmation forte de l’identité de Jésus (Fils bien-aimé de Dieu), de sa messianité reconnue par les anciens, de sa gloire malgré la croix à venir. Beaucoup de choses à comprendre pour les disciples, mais dont le réveil laisse entrevoir une spiritualité naissante : ils sont ce jour-là témoins de la gloire de Jésus.

Texte biblique : Luc 9,28-36 (Traduction Nouvelle Bible Segond)

28 Huit jours environ après ces paroles, il prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier.
29 Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea, et ses vêtements devinrent d’une blancheur éclatante.
30-31 Il y avait là deux hommes qui s’entretenaient avec lui  : c’étaient Moïse et Élie qui, apparaissant dans la gloire, parlaient de son départ, qui allait s’accomplir à Jérusalem.
32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. Réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
33 Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit  : Maître, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. Il ne savait pas ce qu’il disait.
34 Comme il parlait ainsi, une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de crainte, tandis qu’ils entraient dans la nuée.
35 Et de la nuée survint une voix : Celui-ci est mon Fils, celui qui a été choisi. Écoutez-le !
36 Quand la voix se fit entendre, Jésus était seul. Les disciples gardèrent le silence et ne racontèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu’ils avaient vu.

Dans la même rubrique...

Qu’est-ce qu’une bénédiction ?

Les clés pour comprendre cette action, cette parole, manifestation concrète de la puissance divine. Par le pasteur Fabian Clavairoly.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

L’amour comme définition du disciple

Jésus vient de laver les pieds de ses disciples. Après avoir posé ce signe, il leur annonce sa mort à venir et leur laisse son un testament spirituel dans lequel il récapitule le cœur de son enseignement. Explications du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant

10 versets bibliques pour vous réconforter quand tout va mal

Les Ecritures nous fortifient, elles nous aident à avancer, à grandir dans notre foi et nous encouragent dans les moments difficiles.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

Le Mois de la Bible s’achève avec un live «exceptionnel»

Le Mois de la Bible s’achève en beauté. Les artistes seront en effet nombreux pour la soirée de clôture, en direct, jeudi 31 mars, à partir de 20 heures.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast