La bonté précaire de l’homme

La bonté précaire de l’homme

Si nous affirmons que l’être humain est empreint de bonté, nous devons admettre qu’il se laisse facilement détourner du bien, au point d’en devenir parfois inhumain.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 16 juin 2016

Auteur : Gilles Bourquin

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

L’Évangile décrit ainsi cette situation instable : « L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible » (Mc 14,38). Un diable n’a pas besoin d’être tenté, il est mauvais par nature. Il en va autrement de l’homme. S’il n’est pas un diable, il n’est pas un ange non plus. Une « division » apparaît en son être entre ses aspirations idéales et le poids de la réalité. Toutefois, il s’agit d’éviter de lire l’expression précitée de façon trop dualiste, comme l’a parfois fait le christianisme antique sous l’influence du platonisme. Il n’est pas possible de séparer une partie bonne de l’homme, l’âme spirituelle, d’une partie mauvaise, le corps charnel, car ces dimensions sont réunies dans la plupart des expériences humaines.

L’homme est-il bon ? Cette question d’apparence simple cache un des problèmes les plus ardus de la pensée occidentale. Nous l’abordons successivement de trois manières, en percevant d’abord la bonté de l’homme comme une donation, un trait de nature, puis comme un choix libre, et enfin comme une opportunité qui s’offre à certaines occasions. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

L’autorité de Jésus

À Capharnaüm, Jésus entre dans la synagogue. La présence de la synagogue dans un monde païen est la marque de son évangile totalement immergé dans le monde sans être du monde.

Un contenu proposé par Campus protestant

Les modules de formations sur Théovie reprennent en 2021

Suite au succès de l’an passé, la région Ouest vous propose de nouveau des formations Théovie par Internet.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Calvin et la Bible

Les thèses de Calvin donnent une importance fondamentale à la Bible sans tomber dans le fondamentalisme. Elles reconnaissent à l’Écriture une autorité qui, loin de l’interdire, appelle l’interprétation.

Un contenu proposé par Musée protestant

M. Trump déposez vos fardeaux

La parole d'Eric Galia, pasteur de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire