Le confinement et le désert
Coronavirus

Le confinement et le désert

Si on faisait du confinement une occasion de désert en laissant une place au silence intérieur, à la méditation, à la lucidité ? Face à cette situation inédite, l'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d'Antoine Nouis

Publié le 18 mars 2020

Auteur : Antoine Nouis

Dans la Bible, lorsque Dieu veut parler à son peuple, il l’emmène au désert. Abraham est devenu le père des croyants en marchant dans un désert, Moïse a reçu sa vocation au buisson ardent dans un désert, et c’est dans ce même désert que la loi a été donnée. Jésus a été poussé au désert après son baptême pour éprouver sa vocation.

Au désert, il n’y a pas d’automobile pour abolir les distances, pas de télévision pour passer le temps, pas d’ordinateur pour s’abîmer dans le travail, pas de football pour se distraire, pas de café pour se retrouver entre amis. Les rapports sociaux et culturels n’existent plus, l’humain est nu, dépouillé, conduit à la solitude.

Deux citations sur le désert. Théodore Monod bien sûr : « Ici, j’ai le sentiment presque palpable de la montée de la vie et de l’esprit. Plus de machine à abêtir les hommes, plus de frivolité, de médiocrité. Nous voici enfin seuls avec le réel, la vérité. » Et puis le Petit Prince : « Ce qui embellit le désert, c’est qu’il cache un puits quelque part. »

Le désert, c’est la quête du puits, ce qui nous situe aux antipodes de ce que Pascal appelait le divertissement qui est la fuite dans le jeu et l’activisme pour éluder les grandes questions de la vie.

Si on faisait du confinement une occasion de désert en laissant une place au silence intérieur, à la méditation, à la lucidité ?

Deux textes à méditer pour arroser notre désert.

Le sage Moshé Haim Luzzato : « C’est là en vérité, un des stratagèmes du penchant au mal, une de ces ruses, que d’accabler le cœur des hommes par un travail ininterrompu, de sorte qu’ils n’ont plus de loisirs pour analyser et méditer sur la voie à suivre. »

Une prière d’André Dumas : « Notre Dieu, nous te demandons de laisser le repos venir à notre cœur, à notre pensée et à notre corps afin que nous puissions faire halte et nous démettre de ce qui tourbillonne, se bouscule et s’encrasse en nous. Tu le sais : malgré les apparences que nous nous donnons d’être calmes et organisés, détachés et concentrés, en réalité, nous ne faisons pas trêve avec nous-mêmes. Nous remplissons notre temps comme une armoire comble. Nous bourrons nos vies, sans nous laisser d’espace pour les vivre. Nous allons de travaux en divertissements, et nous ignorons le repos. Fais que nos repos ne nous effraient pas, nous qui savons mal user de la liberté du temps. Fais que nos repos ne nous dissolvent pas, nous qui savons mal vivre le silence et le calme, le retrait et la retraite. »

Vous pourriez aimer aussi

Et soudain tout s’est arrêté

Et soudain, tout s’est arrêté

Le spécialiste du Nouveau Testament, Elian Cuvillier, propose une réflexion : de quoi le coronavirus est-il le nom ? Comment réagir et agir ?

Un contenu proposé par
Coronavirus : le confinement est un défi

Coronavirus : le confinement est un défi

Un message de la pasteure Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Coronavirus : 3 raisons de ne pas entretenir de pensées négatives

L'épidémie vous inquiète ? C'est parfaitement normal. Suivez les recommandations sanitaires bien sûr, gardez bon moral et entretenez les pensées et actions positives !

Un contenu proposé par Inspirations
Le Covid-19 et la Bible

Le Covid-19 et la Bible

Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin de prophètes pour annoncer le pire, il suffit d’ouvrir le journal. En revanche, nous avons besoin de prophètes pour nous aider à penser ce qui nous arrive. L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le blog d’Antoine Nouis

Un regard sur l’actualité religieuse et sociétale : vie des églises, politique, éthique… A travers ce blog, le pasteur et théologien Antoine Nouis s’intéresse au fait religieux sous toutes ses formes.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram