Homo sapiens, la vraie nature humaine (1)
Analyse

Homo sapiens : une illusion (1)

Dans cette série, le philosophe Yves Roucaute cherche à mieux comprendre cette désignation de l’humanité. Au programme de ce premier article : introduction.

Un contenu proposé par Le blog d’Yves Roucaute

Publié le 7 mars 2020

Auteur : Yves Roucaute

Lire directement l’article sur Le blog d’Yves Roucaute

« Homo sapiens » a bonne presse ; ce qui n’est pas toujours bon signe. Du latin « sapiens » qui signifie « intelligent », cette désignation de l’humanité prêterait d’ailleurs à sourire si elle n’était le symptôme d’une pensée défaite et la source d’obstacles scientifiques, et moraux considérables.

Certes, il est parfois amusant de lire les contes pour enfants et d’écouter les bavardages dits « philosophiques » de ceux qui s’imaginent possible de saisir le réel en imaginatifs dépourvus de culture scientifique. Mais je vous propose plutôt ici, un peu comme dans Le Bel Avenir de l’Humanité, de découper au rasoir cette notion d’« Homo sapiens » pour découvrir le pot aux roses : une conception scientifique fausse, une métaphysique magico-religieuse et une vision théologique païenne.

Cela par une méthode dite du « rasoir d’Occam » qui plaisait bien à l’ami Umberto Eco, utilisée dans Le Nom de la rose par son héros, appelé « Guillaume » en hommage à Guillaume d’Occam. Ce qui, entre réinterprétation de mythes, comme celui d‘Œdipe, déconstruction de Croque-mitaine comme la Super Intelligence, mise à nu du Dieu fouettard des conservateurs, au lieu de nourrir une vision du monde pessimiste et fantasmagorique, permettra peut-être de mieux comprendre la vraie nature humaine, son être « Homo creator », et de saluer dans la joie le bel avenir de l’humanité.

Lire la suite sur Le blog d’Yves Roucaute

Vous pourriez aimer aussi

Travail et retraite : l’impensé des démocraties

Je vous propose de quitter ces territoires désertés par le bon sens pour nous intéresser à ce qui se joue, en commençant par le commencement.

Un contenu proposé par Le blog d’Yves Roucaute
Travail, retraite : le passé de l’humanité

Travail, retraite : le passé de l’humanité

Nous allons partir d’un rêve étonnant, celui d’Aristote dans La Politique, et d’une invention symptomatique, le robot hominoïde intelligent.

Un contenu proposé par Le blog d’Yves Roucaute

Créativité : le message des Temps contemporains

La convergence de l’intelligence artificielle et des nanotechnologies avec les biotechnologies rend archaïques les discussions sur un « âge pivot », voire même sur un « âge d’équilibre ».

Un contenu proposé par Le blog d’Yves Roucaute

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le blog d’Yves Roucaute

Diplômé d’une double agrégation, philosophie et sciences politiques, Yves Roucaute est enseignant à ­Paris X-Nanterre.  Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Le Bel Avenir de l’Humanité (Calmann-Lévy).

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !