Marguerite de Valois

Marguerite de Valois

C'est le 400e anniversaire de la mort de Marguerite de Valois. L'occasion de faire plus ample connaissance avec une princesse royale trop méconnue !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 13 novembre 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

Marguerite de Valois (1553-1615), dite la reine Margot, est la fille du roi Henri II et de Catherine de Médicis. Henri de Navarre l’épouse en 1572 quelques jours avant la Saint-Barthélemy. Restée à la Cour après la fuite de son mari, elle le rejoint à Nérac en 1579. Elle se brouille avec lui et revient à la Cour mais en est chassée par Henri III en 1583 après avoir comploté avec le duc d’Alençon. Son mari l’accueille à Nérac mais la fait enfermer au château d’Usson de 1587 à 1605. Elle consent à l’annulation de son mariage en 1599 après la mort de Gabrielle d’Estrées. Elle a laissé des Poésies et des Mémoires. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La quête du Saint Graal

Le Graal se trouve au centre de la légende arthurienne et de la quête des chevaliers de la Table ronde. Dès le XIIIe siècle, il est assimilé au Saint Calice et prend le nom de Saint Graal.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

La destruction des idoles

Un état des lieux des pratiques iconoclastes, d'Abraham à l'État islamique.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Lesdiguières : dernier connétable de France

Grand chef de guerre protestant, personnage incontournable de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle, François de Bonne de Lesdiguières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Lesguidières, dernier connétable de France

François de Bonne de Lesguidières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast