Que révèle la pêche miraculeuse de Konrad Witz?

Que révèle la pêche miraculeuse de Konrad Witz?

Fraîchement rénovée, La pêche miraculeuse de Konrad Witz a fait couler beaucoup d’encre. Pièce maîtresse de la peinture occidentale*, réalisée au XVème siècle, elle recèle plusieurs récits évangéliques. Le pasteur Vincent Schmid de la cathédrale Saint-Pierre de Genève nous emmène la découvrir.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 21 mars 2015

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

En s’approchant du tableau, le spectateur peut découvrir le lac Léman peint depuis Genève, la colline des Voirons sur la gauche, le Môle au centre devant les neiges du Mont-Blanc et le petit Salève sur la droite. «La singularité de La pêche miraculeuse réside dans son réalisme», explique Vincent Schmid.

Deux scènes bibliques

Le spectateur sera peut-être surpris par la double représentation de Pierre, sur la barque et dans l’eau. «Le tableau combine deux récits évangéliques: l’apparition de Jésus au bord du lac (Jean 21) et Jésus marchant sur les eaux (Matthieu 14). C’est une manière courante chez les peintres médiévaux de raconter plusieurs histoires à la fois et de représenter deux fois le même personnage», explique le théologien.

Si le lac fait partie des deux scènes représentées, c’est «un élément central de la scénographie évangélique». «Il se pourrait que cette omniprésence du lac nous dise quelque chose du «Jésus de l’histoire». Peut-être a-t-il existé une source orale spécifique, un «Évangile du lac» que chaque évangéliste aurait plus tard décliné à sa manière dans son récit», s’interroge le théologien. «La synthèse géniale de Konrad Witz le laisse imaginer». […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Ce livret permet de lire et de méditer la Bible quotidiennement, seul ou en famille.

Notre pain quotidien 2019

Ce livret permet de lire et de méditer la Bible quotidiennement, seul ou en famille.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan
14 septembre 1873. Une Eglise à deux pas du Louvre

14 septembre 1873. Une Eglise à deux pas du Louvre

La première pierre a été posée le 24 août 1872, journée commémorative du troisième centenaire des massacres de la Saint-Barthélemy, survenus en partie dans ce même Louvre.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

Mademoiselle de Joncquières

Une jeune veuve, la marquise de La Pommeraye se laisse séduire par le marquis des Arcis, qu'elle sait libertin. Avis aux amateurs de films en costumes... Le film, vif, est enlevé gaiement.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire