Réflexion

Allongement du délai légal pour le droit à l’avortement

Lors du débat sur la loi Veil, le professeur André Dumas avait porté la parole du protestantisme en disant que l’avortement était un mal, mais que parfois ce pouvait être un moindre mal. La question posée est de celle de la limite, à partir de quel moment le mal n’est plus un moindre mal ?

Un contenu proposé par Le blog d'Antoine Nouis

Publié le 6 décembre 2021

Auteur : Antoine Nouis

Il y a un mois, Réforme faisait paraître dans son courrier des lecteurs une lettre qui interrogeait l’augmentation du délai de recours à l’IVG de 12 à 14 semaines. Il s’appuyait sur une interview du professeur Israël Nisand disant qu’entre 12 et 14 semaines, le fœtus s’était développé au point que la technique médicale était plus lourde. Une simple aspiration ne suffit pas, il faut parfois démembrer le fœtus avant de l’expulser.

Suite à cette lettre, il a reçu des réactions haineuses de la part de pasteurs. L’accusation de sacrilège souligne que pour certains l’avortement est considéré comme une cause sacrée, intouchable. Est-il permis de complexifier le débat ?

Lors du débat sur la loi Veil, le professeur André Dumas avait porté la parole du protestantisme en disant que l’avortement était un mal, mais que parfois ce pouvait être un moindre mal. La question posée est de celle de la limite, à partir de quel moment le mal n’est plus un moindre mal ?

J’entends que certaines femmes mettent du temps à trouver les structures pour avorter, mais alors ce sont les structures qu’il faut multiplier et non le délai.

J’entends aussi que certaines femmes font un déni de grossesse et mette du temps à accepter leur état. Il est vrai que le rapport au désir ou au refus d’enfant est complexe, parfois l’inconscient s’amuse à nous jouer des tours. Certaines femmes s’aperçoivent qu’elles attendent un enfant le lendemain du délai actuel des douze semaines, mais je suis prêt à parier que demain la même prise de conscience se fera chez certaines d’entre elles le lendemain du délai de quatorze semaines.

J’entends enfin que le droit à l’avortement est en régression dans plusieurs pays. Est-ce qu’on défend mieux les acquis en étendant le délai ? J’ai peur qu’au contraire on donne plus d’arguments à ceux qui assimilent l’avortement à un infanticide.

Ce qui me surprend plus que tout, c’est que tous les députés de gauche ont voté pour la nouvelle loi. Ne s’est-il pas trouvé un seul député qui entendrait les arguments du professeur Nisand qui s’oppose à cette extension ? J’ai appris à me méfier des unanimités car elles cachent un manque de débats. Les questions d’éthique médicale méritent de sortir des clivages politiques.

Je trouve que le débat de la limite (12, 14, 16… semaines) est intéressant, il mérite mieux des prises de position partisanes et trop souvent idéologiques.

Est-ce que la commission d’éthique de la Fédération protestante ne pourrait nous proposer des éléments de réflexion comme elle l’a fait sur d’autres sujets ?

Dans la même rubrique...

Procès des attentats du 13-Novembre : le cas des enfants, orphelins ou traumatisés

Lundi 30 mai, le thème des enfants, dont les parents victimes des attentats sont décédés ou survivants, a été au cœur des plaidoiries des avocats des parties civiles.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

A propos du procès des attentats du 13 novembre 2015

Ma lecture régulière des comptes-rendus d’audience du procès des attentats du 13 novembre 2015, m’a conduit à revenir sur la question de la violence légitime.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Liberté de la presse : ce qui bloque en France

La France ne figure qu’au 26e rang du nouveau classement mondial de Reporters sans frontières, publié ce mardi 3 mai. Explications.

Un contenu proposé par Réforme

Smartphones : en Europe, un chargeur unique imposé en 2024

Le 7 juin, les pays de l’UE se sont mis d’accord pour imposer, à partir de 2024, un chargeur universel pour smartphones, tablettes et consoles.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le blog d’Antoine Nouis

Un regard sur l’actualité religieuse et sociétale : vie des églises, politique, éthique… A travers ce blog, le pasteur et théologien Antoine Nouis s’intéresse au fait religieux sous toutes ses formes.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast