La foi de Marion mise à l'épreuve

La foi mise à l’épreuve

Marion a dû lutter dans sa vie personnelle et professionnelle et sa foi a été mise à rude épreuve. Témoignage.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 24 novembre 2019

Auteur : Mélanie Boulineau

La foi protège-telle des épreuves ? Marion est vice-présidente du conseil presbytéral de la paroisse de Choisy-le-Roi et déléguée au synode régional. En tant que flûtiste, elle fait partie du groupe de musiciens de son église. Mais, son engagement dans l’Église ne date pas d’aujourd’hui. Née dans l’Essonne à Longjumeau dans un foyer mixte : une mère protestante et un père catholique, Marion a reçu une instruction religieuse protestante. Après son parcours catéchétique et sa confirmation, elle devient animatrice du groupe post-catéchisme. Mais, à 49 ans, Marion a mené deux grands combats dans sa vie.

L’espérance face au pourquoi

Après son mariage, Marion et son époux ont souhaité agrandir leur famille. Mais très vite, ils comprennent qu’il y a un problème d’infertilité dans leur couple. C’est alors qu’ils entament un parcours de soins pour avoir un enfant. Ils acceptent une a ide médicale, mais sans donneur externe ni manipulation trop intrusive. Mais, toutes les tentatives échouent. « Nous avons décidé d’adopter.

Durant cette période incertaine, la foi nous a grandement aidés, nous rappelant une figure emblématique qu’est Sarah confrontée à l’infertilité, ses questions, ses doutes. » Au moment où ils débutent le parcours d ’agrément pour une adoption, ils apprennent que Marion est enceinte. Mais, cette joie va être de courte durée. Car, après une mammographie à l’âge de 42 ans, les médecins diagnostiquent un cancer du sein à Marion. Ainsi, elle entame un nouveau parcours difficile ; opération, chimiothérapie, radiothérapie. Face à cette terrible épreuve, elle n’a jamais tourné le dos à Dieu, malgré ses questions et ses doutes. Elle allait au temple pour se recueillir.

« Durant ces moments difficiles, le livre de Job a résonné plus particulièrement avec mon histoire. Pourquoi, alors que rien ne m’y prédisposait, je me retrouvais avec un cancer ? Avais-je déplu ? Avais-je fait quelque chose de mal ? Aurais-je la force de ne pas baisser les bras pour ma famille ? »

La bienveillance au-delà de tout

Après neuf mois de combat contre la maladie, Marion peut reprendre des activités. Elle réintègre son entreprise. Son travail chez Orange lui a permis d’occuper plusieurs postes à responsabilité. Manager d’équipe à l’international, avec de nombreux projets, des recrutements, des rencontres d’autres cultures, etc.

Malgré l’éclatement de la bulle internet et les conséquences dans son entreprise, en tant que manager, Marion a toujours cherché à conserver de l’empathie, accompagner ses équipes dans ces moments difficiles. « En tant que chrétienne, je ne peux pas harceler, dénigrer, pousser à la faute mes collaborateurs afin de répondre à des enjeux financiers et des objectifs personnels. Je pense qu’il est important de ne pas vivre que pour soi et qu’il est important de répondre présent et de donner du sens à sa vie. D’être également en accord entre sa foi et son travail. Parfois cela n’est pas toujours évident. Les conflits, les jeux de pouvoir, les plans sociaux, les réorganisations… autant de contextes dans l’entreprise qui nous confrontent à tout, sauf de la bienveillance. Comment réagir en restant cohérent avec ses valeurs ?  Avec le temps, et les années passant, je suis en mesure d’assumer mon engagement dans la paroisse, ma foi et du coup, les positions sur le respect de chacun dans l’entreprise. »

Sur le même thème

Les malades sont des êtres humains

Les malades sont des êtres humains

« Le rôle du médecin s’appuie sur deux piliers : la science (être à jour de ses connaissances) et l’humanisme (la relation avec le malade) ». Entretien avec Philippe Casassus, professeur de médecine.

Un contenu proposé par Croire et vivre
Job

Job

Le livre de Job est une déconstruction de nos élaborations théologiques face à la question du mal. Récit n° 23/50 du parcours « La Bible en 50 pages », par le théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Regards sur la Bible
« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

« La maladie m’a appris à prendre le temps de vivre »

En 2017, Christophe, un homme pressé est stoppé net par le diagnostic de son cancer. Un article extrait du dossier "Vivre à toute vitesse, une fatalité ?"

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram Les dossiers thématiques de Regards protestants