La franchise du Désert

La franchise du Désert

Dans son discours aux protestants lors de leur colloque des 22 et 23 septembre 2017 à la Mairie de Paris, Emmanuel Macron a appelé les participants à se montrer comme des veilleurs de la République et à ne pas "déserter le désert".

Un contenu proposé par Christianisme social

Publié le 2 octobre 2017

Auteur : Renée Piettre

Lire directement l’article sur Christianisme social

Autrement dit à savoir, selon un caractère supposé inscrit dans leurs gènes, repérer toutes les dérives antidémocratiques, protester et résister. Que penser de cet appel à la franchise ?

Emmanuel Macron appelle les protestants à se montrer comme des veilleurs de la République et à ne pas « déserter le désert », autrement dit à savoir, selon un caractère supposé inscrit dans leurs gènes, repérer toutes les dérives antidémocratiques, protester et résister. 
C’est, en somme, un appel du prince à la franchise de conseillers qui pourraient l’alerter devant toute tentation absolutiste ou contraire à l’éthique. Mais cet appel même n’était-il pas un aveu de plus – après la fameuse comparaison de son rôle avec celui d’un Jupiter – de sa conception monarchique du pouvoir ? La franchise, comme l’enseignait Foucault (traitant de la parrêsia antique), opposée à la flatterie, est une vertu moins de démocrate que de […]

Lire la suite sur Christianisme social

Dans la même rubrique...

La liberté face à la finance

Échanges avec Édouard Philippe sur la liberté au temple de la rue de Maguelone à Montpellier (5/6)

Un contenu proposé par Esprit de liberté

« Créer un lien social reste le plus important »

Rencontre avec Clément, bénévole pour « Et qu’ça soop ! », le foodtruck solidaire de l’Armée du Salut, à Lyon.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Combien sont ces enfants abusés dans l’Église catholique ?

Jean-Marc Sauvé, président de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église, présente son rapport ce mardi 5 octobre.

Un contenu proposé par Réforme

L’efficacité de la vaccination confirmée par deux rapports

« Les personnes vaccinées de 50 ans et plus ont neuf fois moins de risque d’être hospitalisées ou de mourir du Covid-19 que les non-vaccinées », résument les auteurs de deux rapports scientifiques publiés lundi 11 octobre.

Un contenu proposé par Une plume et des gens