Pourquoi faut-il prendre soin des garçons ?
Opinion

Pourquoi faut-il prendre soin des garçons ?

Pour aider les filles, il faut aussi prendre soin des garçons. Suite du post sur la tenue républicaine. Les explications d'une ex-proviseur de lycée.

Un contenu proposé par Le blog d'Antoine Nouis

Publié le 25 septembre 2020

Pour répondre aux réactions à mon précédent post, une précision.

Je souhaite revenir sur la phrase : « On s’inquiète des filles, je m’inquiète des garçons ! »

Je ne me suis pas étendue sur ce point de vue trop vite exprimé, mais le principe qui m’habite est que pour aider les filles il faut aussi prendre soin des garçons.

Dans mon expérience professionnelle j’ai vu de nombreux programmes pour les filles : “les filles et la science“, “femmes ingénieurs“, “journée math et info pour les filles“… et des publicités pour inviter les filles à investir les métiers masculins : métier de l’armée, de la police, transporteurs…

Rien pour les garçons.

Aujourd’hui les métiers de la médecine, de la magistrature sont en grande majorité investis par les femmes, et les hommes s’en éloignent. Je ne sais si c’est parce qu’ils échouent plus souvent, ou par peur des concours, ou pour « pas faire meuf », mais les promotions actuelles de médecins, comme celles de magistrats, sont majoritairement féminines.

On a un problème qui se manifeste explicitement dans certains milieux. Je suis tombée de haut, la première fois que j’ai entendu dans la bouche de mes élèves : « madame lire ça fait meuf » on encore « parler ça fait meuf » et de voir ainsi ces garçons s’éloigner des études. Les garçons, du moins ceux qui « n’ont pas les codes », comme on dit aujourd’hui, ne savent pas comment construire leur propre estime. On peut hurler sur les clichés que je vais énoncer, mais globalement les filles travaillent mieux et sont plus motivées pour les études surtout quand elles comprennent que c’est une façon de sortir de leur condition. Les statistiques montrent qu’elles réussissent mieux.

D’où ma conclusion : il faut donner aux garçons les outils pour qu’ils apprennent à se construire dans le monde actuel sur autre chose qu’une opposition aux filles qui s’inscrit dans un rapport de force. Les filles ne s’en porteront que mieux.

Armelle Nouis

Vous pourriez aimer aussi

La tenue républicaine et les hormones des garçons

La tenue républicaine et les hormones des garçons

Ma femme, ex-proviseure de lycée, profite exceptionnellement de mon blog pour réagir à la polémique suscitée par les propos du ministre de l’Education nationale sur la tenue des jeunes filles.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Des choix courageux

Un livre qui détaille 11 bonnes décisions à prendre à l’adolescence.

Un contenu proposé par Éditions Farel
Comment transmettre le féminisme à nos filles ?

Comment transmettre le féminisme à nos filles ?

A quelques jours du 8 mars, on peut s’interroger sur la manière de parler du féminisme à nos filles aujourd’hui.

Un contenu proposé par Inspirations

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le blog d’Antoine Nouis

Un regard sur l’actualité religieuse et sociétale : vie des églises, politique, éthique… A travers ce blog, le pasteur et théologien Antoine Nouis s’intéresse au fait religieux sous toutes ses formes.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast