A Remiremont, la mairie fait office de temple

A Remiremont, la mairie fait office de temple

Installé dans une mairie, fait unique en France, le temple de l’Église protestante unie de Remiremont vit sa particularité discrètement.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Publié le 26 janvier 2018

Auteur : Marie Piat

Le temple a néanmoins ouvert ses portes au public lors des Journées du patrimoine. Notamment parce que cette petite communauté protestante des Vosges reste soucieuse d’inter-religieux et d’œcuménisme.

A l’heure où les débats sur la laïcité font florès et où la séparation des Églises et de l’État remonte à plus d’un siècle, c’est une mairie, en l’occurrence celle de Remiremont dans les Vosges, qui abrite le temple de l’Eglise protestante unie de la ville (1). « Cette installation remonte à la fin du 19ème siècle, lorsque les protestants alsaciens ont quitté l’Alsace après 1870, raconte Renate Zander, présidente du conseil presbytéral depuis cinq ans. A Remiremont, la mairie fait office de templeA l’époque, la mairie met la salle de musique de l’abbatiale de l’ancienne communauté des chanoinesses, qui régissaient autrefois la ville de Remiremont, à la disposition du conseil presbytéral (2). » Un protestantisme d’importation alsacienne essentiellement constitué d’industriels du textile. « Ces protestants sont venus avec leur savoir-faire tant industriel qu’humanitaire. Ils ont, en effet, créé, avant l’heure, les premiers centres aérés pour enfants », précise pour sa part Valérie Mitrani, devenue pasteure de l’Église protestante unie de Remiremont en juillet 2015. Son mari, David Mitrani, également pasteur, exerce son ministère à Saint-Dié des Vosges. Autrement dit, le couple pastoral officie dans toutes les Vosges.


Évangélisation

La paroisse de Remiremont compte actuellement environ 120 familles. « La communauté protestante de Remiremont est très attachante mais petite », poursuit Valérie Mitrani. Comme souvent aujourd’hui, la paroisse regroupe plusieurs villes, celles de Remiremont, de Gérardmer et de La Bresse, et deux temples, l’un à Remiremont, l’autre à Gérardmer. Pendant l’année scolaire, le culte se déroule les 1er et 3èmedimanches du mois à 10h30 à Remiremont et le 4ème dimanche à 11h à Gérardmer. Pas de culte le 2ème dimanche. En juillet et août, tous les cultes ont lieu à Gérardmer qui accueille de nombreux touristes pendant l’été. Sachant que la veillée de Noël se déroule toujours dans ce temple, tout de bois vêtu et souvent enneigé l’hiver. « Il est impossible d’assurer tous les cultes, rappelle notre pasteure. Je suis donc épaulée par des prédicateurs laïcs, dont Renate Zander. » Robert Heilman, pasteur alsacien retraité, apporte également régulièrement son soutien.

gerardmerLa catéchèse, organisée autour de trois groupes, concerne une vingtaine d’enfants : cinq enfants se retrouvent sur place à Remiremont, huit catéchumènes (12 à 14 ans) et quatre jeunes (15 à 18 ans) sont réunis avec la paroisse voisine d’Epinal-Thaon. Autrement, les paroissiens apprécient deux grandes dimensions qui caractérisent leur église. A commencer par un groupe inter-religieux, constitué d’une dizaine de personnes issues des confessions juives, musulmanes et chrétiennes, qui se réunit régulièrement pour débattre. Cette année, le groupe s’intéresse aux regards des croyants sur la famille. Des promenades sur la religion et la création, une exposition sur les livres sacrés ou bien encore des débats sur la laïcité ont également fait partie des thématiques. Valérie Mitrani veille aussi tout particulièrement au renforcement de l’activité œcuménique via deux groupes. « Dans cette région moins peuplée qu’ailleurs, ma mission s’apparente souvent à de l’évangélisation, souligne la pasteure. Car si la pratique n’attire plus, si certains se méfient de l’institution ecclésiale, le religieux continue d’intéresser les individus, beaucoup plus qu’on ne le pense. Je vais à la rencontre des paroissiens qui sont très contents d’avoir un pasteur proche. Et, j’ai la chance d’exercer un métier qui me permette d’offrir un temps gratuit aux autres. C’est très précieux et c’est ma responsabilité spirituelle », se réjouit Valérie Mitrani.

  1. Église protestante unie : 10, rue des Capucins – 88200 Remiremont. 03 29 23 35 92. www.eglise-protestante-unie.fr/remiremont. Temple de Gérardmer : 2, rue du Casino – 88400 – Gérardmer
  2. L’Église catholique est aujourd’hui installée dans l’abbaye de la ville.

 

Sur le même thème

Comment l’Église protestante unie d’Agen bouge la vie des uns et des autres

De jeunes chrétiens protestants qui se mettent bénévolement au service de la ville à plein temps pendant une semaine, ce n’est pas si fréquent.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
« Témoigner ensemble » pour l’Église protestante unie de Lille

« Témoigner ensemble » pour l’Église protestante unie de Lille

A Lille, la tradition protestante remonte à la fin du 16ème siècle. Appelée autrefois Église de la rose dans la tradition calvinienne, l’Église protestante unie de Lille confirme aujourd'hui son rôle de lien social.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Le Diaconat protestant de l’Église protestante unie de Grenoble

A Grenoble, terre protestante, le Diaconat protestant est plus que centenaire. Il a pris ses marques au sein de la ville scientifique et fait partie intégrante des missions de l’Église protestante unie.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur les Paroisses

Le blog Regards sur les Paroisses a pour ambition de pour vous faire découvrir les paroisses protestantes françaises : raconter leur histoire, présenter leurs activités à travers le témoignage de leurs pasteurs et membres. Les contenus du blog sont proposés dans leur intégralité sur le portail Regards protestants.

Derniers contenus du partenaire