Église réformée de Pau, un fief protestant

Église réformée de Pau, un fief protestant

Fidèle à son histoire, l’Église protestante Unie de Pau a préféré garder le nom d’Église réformée de Pau tout en revendiquant bien son attachement à la foi luthéro-réformée.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Publié le 5 juillet 2019

Auteur : Marie Piat

Une paroisse vivante et moderne multipliant les vecteurs de communication, du magazine sur papier à Facebook, en passant par un site Internet et les courriels.

« Le temple de Pau a été ce lieu unique en France où les deux communautés, anglicane et réformée, se sont réunies afin de prier et de chanter la louange de Dieu pendant près d’un siècle » : Helena Vicario, jeune femme espagnole devenue pasteure de l’EPUdF le 30 juin dernier, se félicite de cette originalité qui témoigne de l’histoire de ce Béarn très attaché à ses racines protestantes, le pays d’Henri IV et de sa mère Jeanne d’Albret. C’est en 1841 que le Temple de Pau est inauguré afin d’y accueillir les communautés anglicanes et réformées. Financé par des aristocrates anglais, ce temple est le témoin de l’implantation britannique au XIXème siècle dans la cité paloise, dont la Jet-Set    appréciait le climat. Une inspiration britannique que l’on retrouve dans l’architecture de la ville, à commencer par le presbytère de l’église réformée, grande villa anglaise, ainsi que la chaire et le mobilier anglican du chœur. Un temple qui s’appelait du reste Christ Church jusqu’en 1920, date à laquelle l’église anglicane vend ses parts à la communauté réformée et décide de regrouper ses fidèles, désormais moins nombreux, dans l’église Saint Andrew. Et, cette année, les deux communautés ont célébré leurs liens autour d’un culte musical commun le 26 mai dernier. Des liens également forts et des cultes communs avec les autres églises protestantes de la ville, Assemblée de Dieu, Eglise du Jubilé et Eglise Adventiste.

Communiquer autrement

La paroisse réformée de Pau rassemble environ 500 personnes, dont 200 d’entre elles viennent au culte régulièrement. Comme souvent en région, la paroisse compte deux lieux de culte. A Pau, culte tous les dimanches à 10h30, et à Boeil-Bezing (à une vingtaine de km de Pau) avec un culte les 2ème et 4èmedimanche du mois à 9h. « Notre communauté affiche ainsi deux réalités, observe Helena Vicario. L’une urbaine à Pau où l’on participe à la vie culturelle de la ville par le biais de concerts et d’expositions que nous organisons. Le temple, situé dans une allée piétonne en centre-ville, est ouvert le samedi après-midi. Car les touristes sont nombreux. Notre projet d’église reste très axé sur l’ouverture, l’accueil. L’autre réalité est rurale. Boeil-Bezing, situé en pleine campagne, bénéficie d’une communauté très soudée, impliquée et au service des autres. Nous y célébrons la veillée de Noël. » L’Eglise Réformée de Pau est aussi très présente sur le terrain via l’Entraide AEP.  La paroisse compte deux postes pastoraux. Michel Jacob, qui se partage entre Pau et Oloron-Sainte-Marie et Helena Vicario. Cette dernière vient, cependant, de prendre son premier ministère en titre à Boulogne-Billancourt, en région parisienne, il y aura donc une année de vacance pastorale.

L’église réformée de Pau se montre, par ailleurs, résolument moderne en matière de communication. Et Helena Vicario de préciser : « Facebook, le site web et les courriels nous permettent de communiquer avec les membres réguliers de notre communauté mais également avec les personnes « sur le seuil » de notre Église : curieux, sympathisants, membres d’associations ou d’Églises avec qui nous avons une relation. Sur Facebook, cela nous permet de rester en lien avec les actifs, qui, vu leur emploi du temps chargé, ne viennent à l’église que ponctuellement. Il nous permet aussi de publier régulièrement des liens vers des articles de fond sur la théologie et l’Église, alimentant ainsi le débat et la réflexion. Une de nos publications de Facebook a ainsi atteint plus de 1 000 personnes. Pour leur part, les courriels, envoyés avec visuels, permettent d’atteindre un public qui gravite autour de l’Église. Nous recueillons les adresses électroniques grâce à un cahier d’accueil posé au fond du temple et qui permet à tous, y compris aux plus timides, de s’inscrire au fil de notre actualité. Le site web vient en complément de ce dispositif pour aider les personnes en recherche d’une Église, en particulier les nouveaux arrivants à Pau, à nous trouver rapidement et à voir du premier coup d’œil quelles sont nos convictions, nos coordonnées et consulter nos prédications. »

Autrement, dans le cadre de ses activités traditionnelles, l’Eglise Réformée de Pau organise deux fois par mois des études bibliques, l’une sur le Nouveau Testament dirigée par Michel Jacob ; l’autre sur l’Ancien Testament, avec Christine Laffont, paroissienne connaissant très bien l’hébreu qui s’occupe par ailleurs de l’amitié judéo-chrétienne. Du côté de la jeunesse, outre les activités de catéchisme classiques, la paroisse a la chance de réunir un vaste groupe d’éclaireurs avec une soixantaine d’enfants. Autant d’éclaireurs qui ont créé, en mai dernier, l’exposition « Bible en Béarn » associant les beaux paysages béarnais avec des versets bibliques. Une exposition admirée par la communauté lors de la fête de la paroisse.

Eglise Réformée de Pau : Maison paroissiale – 7, rue Raymond Planté – 64000 Pau. Temples : 21 bis rue Serviez à Pau et rue du Temple à Boeil-Bezing. eglise-reformee-de-pau.org

Sur le même thème

L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

Engagée, depuis le printemps 2018, dans la démarche Église verte et solidaire, l’Église protestante unie de Lezay, située dans les Deux-Sèvres, figure parmi les toutes premières à avoir relevé le défi.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Le pasteur et son double

Le pasteur et son double

Employer des responsables laïcs pour soutenir les pasteurs ? L'idée fait son chemin. Entretien avec Guillaume de Clermont, président de l’Eglise protestante unie de France en région Ouest, qui mène actuellement l'expérience.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
« De l’obéissance à la destinée »

« De l’obéissance à la destinée »

En 50 ans, l’Église de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse, paroisse évangélique charismatique, a su se déployer, soucieuse de son prochain en sachant que « Dieu demeure fidèle et qu’il ne nous abandonne jamais. »

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur les Paroisses

Le blog Regards sur les Paroisses a pour ambition de pour vous faire découvrir les paroisses protestantes françaises : raconter leur histoire, présenter leurs activités à travers le témoignage de leurs pasteurs et membres. Les contenus du blog sont proposés dans leur intégralité sur le portail Regards protestants.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant