Faites la Réforme !

Faites la Réforme !

Découvrez l'édito du numéro de novembre 2017 de Nuance : « Les héritiers de Luther »

Un contenu proposé par Nuance

Publié le 5 novembre 2017

Auteur : Pascal Gonzalez

Les héritiers de Luther

Je n’ai évidemment pas pu suivre toutes les manifestations organisées pour fêter les 500 ans de la Réforme. J’ai entendu une excellente conférence du pasteur Daniel Bergèse. J’ai (re)vu le film d’Eric Till sur Luther, qui était suivi d’un bon débat entre catholiques et protestants. J’ai pu assister à un son et lumière grandiose à Mialet (nombreux sont ceux qui ont vu les affiches mais qui n’ont pas pu trouver de place !). J’ai aussi participé à plu – sieurs concerts et je me réjouis d’avance d’entendre bientôt celui d’un ensemble baroque (« Lyra ») qui viendra jouer dans notre église. Pourtant la question qui m’a accompagné toute cette année était la suivante : qui sont vraiment les héritiers de Luther ?

En effet, il ne suffit pas d’être protestant pour être un héritier de ce grand homme qui a permis aux chrétiens de son époque de redécouvrir la grâce et le salut par la foi. D’ailleurs, de nombreux protestants continuent de penser que la plus grande découverte de Luther fut la liberté de conscience et de nombreux catholiques ont remis la Bible à l’honneur. Ils se penchent sur les textes avec un sérieux qui devrait nous faire rougir de honte ! D’autre part, il ne s’agit pas de vouloir être un héritier à tout prix et sur toutes les idées de Luther. Il s’agit de reconnaître que nous voulons, comme lui, revenir vers le texte biblique pour qu’il réforme notre vie et notre Église. Nous voulons sans cesse obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes et nous ne cherchons pas à plaire à nos contemporains. Il est bon de savoir que l’attitude courageuse de Luther a permis de faire avancer la liberté de conscience.

Mais il est encore plus important de comprendre que cette liberté ne l’a jamais amené à penser qu’il n’y avait pas de vérité et que nous devions tolérer toutes les idées et ne plus défendre de doctrine. Luther a voulu que les chrétiens reviennent à la bonne doctrine (au bon dépôt). Ceux qui reviennent vers les textes bibliques, dans la prière et l’humilité, en espérant trouver la grâce et la vérité, ceux-là sont les héritiers de Luther. Continuons, avec eux, à fêter la Réforme et continuons à réformer nos vies et nos Églises !

S’abonner à Nuance

Sur le même thème

Martin Luther

9 livres autour de Luther

Pour clôturer cette année jubilaire de la Réforme lisez ou relisez les coups de cœur de nos libraires.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici
500 ans de la Réforme : essayons de nous comprendre - See more at: https://regardsprotestants.com/?p=17939&preview=true#sthash.hPUTKHOj.dpuf

500 ans de la Réforme : essayons de nous comprendre

Alain Caburet, membre de l'EPUdF, lance un appel à ses frères et sœurs évangéliques pour que la fête soit possible. Le débat continue et durera jusqu’en 2017.

Un contenu proposé par
Célébrer Luther ou la Réforme ?

Célébrer Luther ou la Réforme ?

Que fêtera-t-on au juste ? Un ouvrage collectif sur les tenants et les aboutissants de la Réforme.

Un contenu proposé par Labor et Fides

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Nuance

Le journal Nuance est le mensuel de l’Union nationale des Églises protestantes réformées évangéliques de France (UNEPREF).

Derniers contenus du partenaire