L’Église protestante unie de Côte d’Albâtre-Caux

Dans cette petite paroisse de Haute-Normandie, aux racines protestantes datant des débuts de la Réforme, le développement du lien tant social que spirituel reste une priorité.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Publié le 17 décembre 2019

Auteur : Marie Piat

Le 29 novembre 1787, Louis XVI rétablit les droits civils des protestants en promulguant l’Edit de Tolérance. Outre-Manche, Jean Guilmard, protestant français réfugié à Londres, ne perd pas de temps. Dès 1788, ce dernier envoie des fonds pour faire bâtir une maison de prières destinée aux protestants de Bolbec en Seine-Maritime, sa région d’origine, protestante depuis les premières heures de la Réforme (en 1528). Cet édifice, dont la construction sera retardée en raison de la Révolution française, voit le jour le 25 décembre 1797. Un joli conte de Noël à l’origine d’un beau temple, parmi les plus anciens de France, qui, au fil des ans et des transformations architecturales (à l’intérieur comme à l’extérieur), sera inscrit en octobre 1986 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. A noter que le temple de Bolbec est doté d’un orgue digne de ce nom (une histoire à lui tout seul) installé fin mai 1852 par Aristide Cavaillé-Coll, l’un des plus célèbres facteurs d’orgue français du 19ème siècle (2).

Aujourd’hui, Bolbec fait partie de l’Eglise Protestante Unie de la Côte d’Albâtre/Caux au même titre que les villes normandes de Saint-Romain de Colbosc, Fécamp, Goderville, Valmont et Fauville-en-Caux (1). Autant de communautés réparties autour de six lieux différents et de trois temples qu’il convient de relier les unes aux autres. Une tâche bien connue de ces pasteurs habitués à ces paroisses dispersées, mais néanmoins soucieuses de se rassembler. Chaque dimanche à Bolbec pour le culte. Et, deux fois par mois, à Fécamp et Saint-Romain de Colbosc. Depuis 2011, les quelque 170 familles de l’EPUdF Côte d’Albâtre/Caux sont placées sous le ministère du pasteur Volker Krönert qui arrivait de Charente (Rochefort et Saint-Jean d’Angély). Volker Krönert alterne d’un temple à l’autre épaulé par une équipe de cinq prédicateurs laïcs composée de deux femmes et trois hommes.

Engagement social

« Le grand engagement dans la vie sociale de l’Eglise et de la ville constitue une des principales spécificités de notre paroisse, raconte Volker Krönert. Notre Entraide Protestante représente l’association pivot de la Banque Alimentaire. Nous aidons environ 400 personnes qui peuvent venir le vendredi matin entre 8h et 13h et sont accueillies, autour d’un café, par une équipe d’une dizaine de membres. » La fermeture des usines de tissage dans les années 70 et 80 expliquent en partie l’importance de cette population à aider. « Car la misère s’est installée depuis », regrette Volker Krönert. Une mission gérée en complémentarité avec la ville de Bolbec, qui met à la disposition de l’Entraide les locaux, et le Secours Catholique qui s’occupe du Vestiaire. « L’Eglise dit au nom de Dieu que chaque être humain a une valeur infinie. Un chrétien ne peut pas rester insensible quand des êtres humains en France ou ailleurs dans le monde, n’arrivent pas à vivre dignement », rappelle notre pasteur à juste titre. Le lien social est aussi favorisé et développé au « Bon Foyer », autre association protestante dynamique disposant d’une maison d’accueil à Bolbec pour organiser animations et festivités diverses.

La paroisse a également mis en place un catéchisme pour adultes. Depuis 2017, une fois par mois, quelques adultes, en général baptisés, se réunissent avec le pasteur pour découvrir le message biblique et l’histoire de la Réforme. « Une demande s’était manifestée, précise Volker Krönert. Ces adultes, que nous avons accueillis à la Pentecôte 2017, sont en recherche d’une Eglise ouverte dans laquelle les questions ne sont pas interdites. La demande pour cette quête est croissante. » Le partage biblique (chaque mois) s’inscrit aussi dans cette logique avec une douzaine de participants intéressés par le message chrétien. A l’étude cette année, les paraboles de Jésus. Un café Théo complète l’ensemble. En ce qui concerne les enfants, l’école biblique se déroule une fois par mois à Fécamp. Pour le catéchisme (une quinzaine d’enfants), l’Eglise Protestante Unie Côte d’Albâtre/Caux agit en complémentarité et en alternance avec les paroisses du Havre et de Lillebonne. Toujours une fois par mois et un week-end durant l’année scolaire. Enfin, en vue « d’apporter la preuve que la foi chrétienne et la modernité ne se contredisent pas mais se complètent », conclut Volker Krönert, la paroisse, aidée pour ce faire par la Fondation Bersier, a décidé de créer un site Internet. A découvrir en 2020.

Marie Piat

  • Eglise Protestante Unie de France Côte d’Albâtre/Caux. 10, rue Pasteur, 76210 Bolbec. 02 35 31 02 32
  • Le temple de Bolbec à l’excellente acoustique donne, chaque année, plusieurs concerts.

Sur le même thème

L’Église Protestante Unie de Corse

L’Église protestante unie de Corse

C’est au milieu du 19ème siècle que l’Église protestante s’est installée en Corse, sur cette terre ô combien catholique. Une paroisse disséminée, géographie oblige, mais bel et bien active et solidaire.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Église réformée de Pau, un fief protestant

Église réformée de Pau, un fief protestant

Fidèle à son histoire, l’Église protestante Unie de Pau a préféré garder le nom d’Église réformée de Pau tout en revendiquant bien son attachement à la foi luthéro-réformée.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

L’Église protestante unie de Lezay au cœur de l’Église verte

Engagée, depuis le printemps 2018, dans la démarche Église verte et solidaire, l’Église protestante unie de Lezay, située dans les Deux-Sèvres, figure parmi les toutes premières à avoir relevé le défi.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Temple d'Etretat

L’Église protestante unie du Havre-Etretat-Montivilliers

Au Havre, sur la rive droite de l’estuaire de la Seine, le protestantisme remonte aux origines de l’histoire protestante. C’est sur ces bases solides que l’Église protestante unie du Havre, d’Étretat et de Montivilliers s’épanouit.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur les Paroisses

Le blog Regards sur les Paroisses a pour ambition de pour vous faire découvrir les paroisses protestantes françaises : raconter leur histoire, présenter leurs activités à travers le témoignage de leurs pasteurs et membres. Les contenus du blog sont proposés dans leur intégralité sur le portail Regards protestants.

Derniers contenus du partenaire

Offre abonnement Réforme Les dossiers thématiques de Regards protestants