L’Ensemble des vallées cévenoles

L’Ensemble des Vallées cévenoles

La région Cévennes-Languedoc-Roussillon s’organise en « Ensembles » afin de répondre au mieux à l’évolution de la pratique religieuse. Illustration avec « l’Ensemble des Vallées cévenoles ».

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Publié le 30 juillet 2018

Auteur : Marie Piat

22 juillet 2018, La Can de l’Hospitalet, au-dessus de Pompidou, dans les Cévennes en Lozère. Comme chaque année, la communauté protestante de l’Ensemble des Vallées cévenoles organise, lors du quatrième dimanche de juillet, une assemblée consistoriale consacrée à la mission. De fait, une tradition de plusieurs décennies. Cette année, un culte présidé par Claude Baty, président de la Fédération Protestante de France de 2007 à 2013, une prédication de Pierre Lacoste, pasteur de l’Eglise francophone protestante de Beyrouth. Et une conférence de Christine et Pierre Lacoste sur les « Témoignages de l’église de Beyrouth et de l’association Amel qui soutient des enfants réfugiés. »

Derrière l’Ensemble des Vallées cévenoles, se cache une organisation expérimentale mise en place dans la région Cévennes-Languedoc-Roussillon par décision synodale en 2012. « Auparavant, chaque commune avait son temple. Mais aujourd’hui, il faut faire face à la baisse de la pratique religieuse et à la désertification des Cévennes même si l’été ramène les protestants dans cette région qui leur est si chère », explique Pierre-Alain Jacot, l’un des deux pasteurs de l’ensemble avec Marlies Voorwinden. Toujours est-il que la région compte une douzaine d’Ensembles dont celui des Vallées cévenoles. Ce dernier, situé en Lozère et dans le Gard, est partagé en quatre secteurs : Hautes Vallées Cévenoles, Vallée Borgne, Saint-Jean-du-Gard – Mialet et Val de Salendrinque, chaque secteur ayant son pasteur référent et son propre journal. Soit un beau rassemblement de vingt quatre temples pour une trentaine de villages.

L’organisation fonctionne sur une charte spécifique pour chacun des Ensembles. Une charte adaptée au terrain et élaborée avec les conseils presbytéraux. « L’objectif consiste à rationnaliser le travail pastoral en mutualisant les activités », précise Pierre-Alain Jacot. Une expérience, semble-t-il concluante mais en cours d’évaluation après cinq années de pratique. A signaler que les Vallées cévenoles restaient, pour des raisons historiques, le seul Ensemble à fédérer des associations cultuelles de l’Église protestante unie de France et de l’Union nationale des Eglises protestantes réformées évangéliques (UNEPREF) depuis une vingtaine d’années. Cependant, les deux Eglises réformées évangéliques ont décidées de rejoindre l’Église protestante unie.

Implication des laïcs

Culte à Mialet

Quatre secteurs pour trois postes pastoraux dont un vacant puisque Marlies Voorwinden vient d’être nommée ministre de la paroisse de Beaucaire-Tarascon, et que le pasteur Nicolas Blanc viendra de Nîmes en solidarité régionale pour un an. « C’est un des défis actuels et non des moindres, reconnaît Pierre-Alain Jacot. D’où une très grande implication des laïcs, une tradition qui remonte à la révocation de l’édit de Nantes en 1685. » L’équipe pastorale peut compter sur une trentaine de personnes de bonne volonté, prédicateurs mandatés, lecteurs, et sur des pasteurs retraités notamment présents pendant la période estivale, pour des cultes et des cérémonies, tels les mariages ou services funèbres. L’équipe assiste aussi les pasteurs pour les nombreuses activités, le catéchisme organisé à Saint-Jean-du-Gard et à Sainte-Croix-Vallée-Française, mais aussi les « Ecolettes », nom cévenol de l’école biblique. Plusieurs groupes d’enfants mais le même programme. Des camps pour les jeunes de cinq à onze ans, sont aussi organisés à la Toussaint et au printemps. Parmi les autres activités, la chorale ouverte à tous et les études bibliques qui circulent d’un secteur à l’autre. « En hiver, nous nous organisons autour de cinq lieux de culte par dimanche et en été dans huit à neuf villages différents, avec une rotation des temples. L’équipe pastorale organise par ailleurs trois à cinq journées par an pour réunir l’Ensemble des Vallées cévenoles dans l’un des vingt quatre temples », rappelle Marlies Voorwinden. A signaler que cet Ensemble s’est beaucoup impliqué dans l’accueil de réfugiés, notamment à Lassalle, à Mialet, Saint-Jean-du-Gard, Saint-Germain-de-Calberte ou bien encore à Barre-des-Cévennes, en partenariat avec d’autres collectifs. Les Vallées cévenoles participent également, en accueillant des groupes, à la fameuse Assemblée du Désert, qui aura lieu le 2 septembre prochain à Mialet.

  • L’Ensemble des Vallées cévenoles : pasteur Pierre-Alain Jacot – Le Presbytère – 48110 Sainte-Croix-Vallée-Française – 04 66 47 78 54

Sur le même thème

L’Église protestante unie Clermont-Auvergne

L’Église protestante unie Clermont-Auvergne

Dans cette région très catholique, l’Église protestante unie Clermont-Auvergne est néanmoins très vivante, soucieuse d’accueil et d’œcuménisme, et sachant vivre de l’intérieur les différences de sensibilité.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
L'Église évangélique baptiste de Paimpol

L’Église évangélique baptiste de Paimpol

A Paimpol, l’Église évangélique baptiste reste profondément marquée par le monde anglo-saxon. C’est ainsi que ce haut-lieu touristique breton compte plus de pasteurs d’origine britannique que française !

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
A Remiremont, la mairie fait office de temple

A Remiremont, la mairie fait office de temple

Installé dans une mairie, fait unique en France, le temple de l’Église protestante unie de Remiremont vit sa particularité discrètement.

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur les Paroisses

Le blog Regards sur les Paroisses a pour ambition de pour vous faire découvrir les paroisses protestantes françaises : raconter leur histoire, présenter leurs activités à travers le témoignage de leurs pasteurs et membres. Les contenus du blog sont proposés dans leur intégralité sur le portail Regards protestants.

Derniers contenus du partenaire