Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour
Pastorale

Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour #4

« Il n’y a pas d’exclu à la table du Seigneur. Cela est vrai pour nous aussi : malgré nos faiblesses, nos peurs, nos tristesses, Dieu nous accueille et nous donne sa vie en abondance. »

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

Publié le 9 avril 2020

Auteur : Agnès Lefranc

Une semaine particulière… Semaine pascale 2020 avec la pasteure Agnès Lefranc de l’Eglise protestante unie d’Orléans.

Matthieu 26,14-30

17Le premier jour de la fête des Pains sans levain, les disciples vinrent demander à Jésus : « Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? » 18Jésus leur répondit : « Allez à la ville chez un tel et dites-lui : “Le maître déclare : Mon heure est arrivée ; c’est chez toi que je célébrerai la Pâque avec mes disciples.” » 19Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné et préparèrent le repas de la Pâque.

20Le soir venu, Jésus se mit à table avec les douze disciples. 21Pendant qu’ils mangeaient, Jésus dit : « Je vous le déclare, c’est la vérité : l’un de vous me livrera. » 22Les disciples en furent profondément attristés et se mirent à lui demander l’un après l’autre : « Est-ce moi, Seigneur ? » 23Jésus répondit : « Celui qui est en train de se servir avec moi dans le plat, c’est lui qui me livrera. 24Le Fils de l’homme va mourir comme les Écritures l’annoncent à son sujet ; mais quel malheur pour celui qui livre le Fils de l’homme ! Il aurait mieux valu pour cet homme-là qu’il ne soit pas né ! » 25Judas, celui qui le livrait, prit la parole et demanda : « Est-ce moi, rabbi ? » Jésus lui répondit : « C’est toi qui le dis. »

26Pendant le repas, Jésus prit du pain et, après avoir prononcé une prière de bénédiction, il le partagea et le donna à ses disciples ; il leur dit : « Prenez et mangez, ceci est mon corps. » 27Il prit ensuite une coupe de vin et, après avoir remercié Dieu, il la leur donna en disant : « Buvez-en tous, 28car ceci est mon sang, le sang de l’alliance de Dieu qui est versé pour une multitude de gens, pour le pardon des péchés. 29Je vous le déclare : dès maintenant, je ne boirai plus de ce fruit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai nouveau avec vous dans le règne de mon Père. » 30Ils chantèrent ensuite les psaumes de la fête, puis ils s’en allèrent au mont des Oliviers.

Pour ce jeudi saint, nous vous invitons à préparer un beau repas, à allumer des bougies, et à vivre votre temps de méditation autour du repas ; si vous êtes en famille, vous pouvez faire participer vos enfants ! Au début du repas, vous pouvez lire le psaume 121, puis chanter le cantique « Marche en ma présence » (vous trouverez sur you tube un karaoké avec les paroles), et enfin méditer le texte biblique avec ces quelques questions : Dans quel cadre ce récit a-t-il lieu ? Quelle est la réaction des disciples ? Qui mange le pain et boit la coupe ? Quels sont les verbes utilisés au moment de la cène ? Qu’est-ce que cela nous apprend ? Quelle est l’alliance ? Qui en bénéficie ?

Cette scène du dernier repas est commune à Matthieu, Marc et Luc. Elle connaît de petites variations mais le cœur du message reste le même. Le Christ se donne, se partage à une humanité qui ne peut pas le suivre là où il va. En effet, même si le récit nous rappelle que c’est Judas qui livre Jésus, tous les disciples s’interrogent, avec tristesse, sur leur possible traîtrise. Mais Jésus les accueille et ils reçoivent tous, même Judas, le pain et le vin. Il n’y a pas d’exclu à la table du Seigneur. Cela est vrai pour nous aussi : malgré nos faiblesses, nos peurs, nos tristesses, Dieu nous accueille et il nous donne sa vie en abondance.

Après le repas, nous vous invitons à prendre un moment de prière pour rendre grâce à Dieu pour ses dons et pour lui remettre tous nos soucis : « Seigneur, béni sois tu pour la vie que tu nous donnes, béni sois tu pour la nourriture, celle du corps et celle de l’âme, béni sois tu pour ta paix, qui apaise nos angoisses. Nous te prions pour tous nos proches, donne-leur de percevoir ta présence. Nous te prions, pour tous ceux qui ont faim, faim de pain, faim de contact humain, faim de justice et de paix. Et tous ensemble nous te disons : Notre Père … »

Vous pourriez aimer aussi

Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour

Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour #3

« N’est-ce pas le moment de risquer avec nos proches (ou moins proches !) des gestes, des paroles qui disent la reconnaissance et l’amour ? »

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour

Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour #2

« Soyons les veilleurs qui voient, au-delà de la nuit, le matin, et proclament l’espérance ! »

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses
Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour

Semaine sainte 2020 : un parcours chaque jour #1

« Déposons tout ce qui nous pèse, tout ce qui nous inquiète, tout ce qui nous révolte »

Un contenu proposé par Regards sur les Paroisses

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Regards sur les Paroisses

Le blog Regards sur les Paroisses a pour ambition de pour vous faire découvrir les paroisses protestantes françaises : raconter leur histoire, présenter leurs activités à travers le témoignage de leurs pasteurs et membres. Les contenus du blog sont proposés dans leur intégralité sur le portail Regards protestants.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !