Quand le secret pastoral protège la vie

La Fédération des Églises protestantes de Suisse vient de publier un livre sur le secret professionnel des ecclésiastiques. Une publication qui soulève la question du secret pastoral, de son origine et de ses limites.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 23 décembre 2016

Auteur : Noriane Rapin

Lire directement l’article sur Protestinfo

«Le secret professionnel est un aspect très important dans les Églises, je dirais même essentiel. Il est établi à plusieurs niveaux: contrat de travail, règlement du personnel et cahier des charges.» Christine Cand-Barbezat, responsable des ressources humaines pour l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel, peut témoigner qu’on ne plaisante pas avec le secret professionnel dans les institutions ecclésiales. Mais il faut savoir qu’il s’agit aussi d’une attente de la société vis-à-vis des Églises, et d’une obligation légale: l’article 321 du Code pénal suisse stipule en effet que les ecclésiastiques sont tenus de taire les secrets qui leur auraient été confiés dans l’exercice de leur profession.

En quoi consiste le secret pastoral? «Il s’applique lorsque quelqu’un me confie quelque chose qui n’est pas censé être connu par ailleurs», explique Daniel Pétremand, pasteur et aumônier au CHUV, avant de préciser: «On peut avoir une conception plus ou moins restrictive, selon qu’on estime que tout ce que dit la personne est confidentiel, ou que certaines choses peuvent être transmises à l’équipe soignante avec l’accord du patient.»

Ne pas porter préjudice et reconstruire

Il y a donc une part de flou dans l’interprétation. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Quelle thèse pour septembre ? #memotheses2017

Heureux celui qui peut dire « Je me tiens là » : il ne courbera pas.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

L’Assemblée du Désert 2017 comme si vous y étiez

Comme chaque année, quelques milliers de fidèles, venus de la région ou de beaucoup plus loin, se sont rassemblés pour prier et se souvenir à Mialet.

Un contenu proposé par Réforme

Dieu de droite et Jésus de gauche ?

Alors que Dieu incarne plutôt la loi et l'ordre, Jésus représente plutôt l'attention pour le déshérité. C'est en tout cas les conclusions du débat organisé par l’Église évangélique la Fraternelle de Nyon, le 7 septembre dernier.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Derniers contenus du partenaire

Les partenaires de Regardsprotestants