Réflexion

Animaux et hommes, on ira tous au paradis !

Plusieurs théologiens se penchent sur la question du salut non seulement des humains, mais également des animaux qui les entourent.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 21 octobre 2020

Lire directement l’article sur Réformés

« Un jour, nous reverrons nos animaux dans l’éternité du Christ. Le paradis est ouvert à toutes les créatures de Dieu.» C’est ce qu’aurait répondu le pape François à un petit garçon. L’histoire a fait l’objet d’un article dans le prestigieux New York Times en 2014. Mais deux jours plus tard, le quotidien publiait un correctif: deux histoires similaires s’étaient mélangées. François n’a jamais tenu ces propos concernant ce qu’il qualifie de «question théologique de longue date de l’Église.» L’anecdote est reportée par le professeur d’éthique théologique David Clough (université de Chester) dans son article «Le salut des animaux dans un contexte chrétien». Survolant les textes bibliques d’Isaïe aux lettres de Paul, des Psaumes à l’Apocalypse, le théologien constate les multiples références à une nouvelle Création, laissant ouverte l’hypothèse que celle-ci ne serait pas réservée aux humains.

Le théologien catholique Franck Dubois dans Pourquoi les vaches ressuscitent (probablement résume le débat ainsi: «Si Dieu crée le monde, s’il prend son temps pour dire à chaque étape de la création dans la Genèse que tout est ‹bon›: terre, cieux, arbres, poissons, oiseaux et homme, ce n’est pas pour tout effacer d’un trait, à la fin du monde et ne garder in extremis, que les hommes pour le royaume céleste. A première vue, cependant, la Bible ne parle pas de résurrection des […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

Quel cirque ! Une réflexion sur la condition animale

L'éditeur Eric Peyrard nous présente l'ouvrage du pasteur Michel Leplay, qui défend la cause animale en convoquant les animaux cités dans la Bible.

Un contenu proposé par Campus protestant

La symbolique des animaux de la crèche

L’âne, le bœuf ou encore les moutons de la crèche ne sont pas de simples “personnages” décoratifs. Leur présence revêt une symbolique précise.

Un contenu proposé par
Le bien-être : de l'animal à l'homme

Le bien-être : de l’animal à l’homme

Connaissez-vous la démarche dite « one welfare » qui associe bien-être animal, humain et environnemental ?

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Rejoignez-nous sur Instagram