Les prénoms bibliques ont toujours la cote

Les prénoms bibliques ont toujours la cote

Noah, Gabriel, Luca, Elias, David et Samuel font partis des prénoms les plus données pour les garçons en Suisse ces dernières années.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 21 février 2018

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

 Comment choisit-on un prénom ? Explications avec le psychanalyste François Bonifaix.

« L’Europe occidentale s’est construite sur une base judéo-chrétienne très forte. Les lois d’antan n’autorisaient que des prénoms issus de l’évangélisation. On parlait alors du fameux ‘calendrier des saints’. C’est la raison pour laquelle jusqu’à ces dernières années, ce sont les prénoms bibliques qui représentaient le plus la société suisse », explique le psychanalyste Francois Bonifaix, spécialiste des prénoms. Pour la quatrième année consécutive, Noah arrive en tête du classement des prénoms les plus attribués aux petits garçons en Suisse en 2016, selon le classement annuel de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

L’étude révèle que malgré la sécularisation, les prénoms bibliques ont toujours la cote, constate evangeliques.info. Chez les garçons, Gabriel, Luca, Elias, David et Samuel figurent également dans le top 10. Du côté des filles, Emma prend la seconde place suivi d’Anna à la huitième. « Le brassage culturel et le communautarisme en Europe amènent petit à petit ces données à  […]

Lire la suite sur Protestinfo

Sur le même thème

Guide des prénoms issus de la Bible

Guide des prénoms issus de la Bible

Qu’ils proviennent de la Bible juive ou du Nouveau Testament, un grand nombre de prénoms utilisés aujourd’hui sont issus de la Bible.

Un contenu proposé par Alliance biblique française (ABF)

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire