initiative

Lire la Bible par courrier

Après le confinement du printemps 2020, la paroisse d’Annonay a expérimenté un « partage biblique par courrier ».

Un contenu proposé par Réveil

Publié le 23 mai 2021

Par David Veldhuizen, pasteur à Annonay

Près de 2000 ans après les lettres que l’apôtre Paul a rédigées à l’intention des communautés qu’il avait fondées, le courrier postal existe toujours ! Après le confinement du printemps 2020, alors qu’il était encore impossible de réunir des groupes de partage biblique « en présentiel » et alors que l’option « distancielle » (télé- ou visioconférence) n’était pas pertinente, la paroisse d’Annonay a expérimenté un « partage biblique par courrier ».

Étude individuelle et partage

Il a fallu plusieurs mois avant de trouver comment s’y prendre. C’est en participant (à distance !) à des ateliers Co’Lectio (une approche notamment développée par Sophie Schlumberger, animatrice biblique pour l’Église protestante unie en Région parisienne, voir www. co-lectio.fr) que le déclic a eu lieu. Dans cette démarche, les échanges en commun alternent avec des temps de travail personnel sur le texte à partir de pistes données par l’animateur. Ce « séquençage » entre étude individuelle guidée et moments de partage pouvait être facilement adapté pour avoir lieu par courriers interposés.

Deux mois d’allers-retours

Très concrètement, les participants s’inscrivent auprès de l’animateur à une date donnée, puis le premier envoi est effectué. Chacun « répond » à la demande et renvoie (par la Poste ou par email) sa production à l’animateur, dans un délai d’une petite quinzaine de jours. Ce dernier rassemble les contributions dans un document commun, qu’il expédie avec la deuxième étape. Un « cycle », qui correspond à l’étude d’un texte et se décompose en quatre allers-retours, dure ainsi un peu plus de deux mois. En décembre-janvier, une demi-douzaine de protestants (de différentes Églises) et de catholiques du bassin d’Annonay se sont ainsi prêtés au jeu autour du thème « À la maison ». Le texte étudié était le Psaume 27, et plus précisément ses versets 4 et 5.

Pour le bilan, trois participantes ont fait part de leur ressenti. La liberté accordée par ce dispositif a été appréciée, tout comme la possibilité de s’arrêter longuement sur quelques versets. L’une d’elles témoigne : « Je relis avec plaisir les textes de notre groupe et il en ressort une joie de voir combien nous nous sentons proches les uns des autres, et même frères et sœurs. » L’animateur n’a plus qu’à concevoir un nouveau cycle !

Dans la même rubrique...

Quand le baptême devient l’occasion de « servir ensemble »

Elise Desmets nous décrit comment des baptêmes célébrés dans la communauté où elle sert parmi les responsables ont amené à des réflexions bien stimulantes.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Marche nouvelle

Le texte étudié ci-après est celui du samedi 16 avril, entre Vendredi saint et Pâques. Entre péché et grâce, un chemin de réorientation de sa vie est proposé par Paul : une vie nouvelle par Christ.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Une Bible pour les sans-abris

Un nouveau modèle devrait de Bible devrait prochainement voir le jour : une Bible spécialement conçue pour les sans-abris.

Un contenu proposé par Christ Seul

Tous le même Dieu

Découvrez l'édito du numéro d'avril 2022 de Croire et Vivre, dont le dossier de Une propose un panorama des principales religions.

Un contenu proposé par Croire et vivre

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réveil

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Réveil propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Centre-Alpes-Rhône et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast