Temps reçu, temps donné

Temps reçu, temps donné

Olivier Schopfer, pasteur à la paroisse française réformée de Berne, partage la prédication qu’il a dite lors du premier dimanche de l’année.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 13 janvier 2016

Auteur : Olivier Schopfer

Lire directement l’article sur Protestinfo

Chers Amis,

En ce début d’année, j’aimerais vous proposer une réflexion à la fois légère et insaisissable, puisqu’elle porte sur le temps qui passe…

Or donc, une année de plus… avec tous les bons vœux, les confettis et les résolutions : allons voir si on les tiendra mieux que l’an précédent !

Le temps… une donnée à la fois si simple et en même temps le reflet de notre inquiétude la plus profonde : il est d’une certaine manière la mesure du sens et du non-sens de nos existences. On prend du temps… on en gagne… et surtout : on en perd ! Je dis surtout, parce que je crois que c’est l’angoisse majeure de l’homme occidental : perdre du temps ! Ne pas être efficace, ne pas être productif, ne pas être utile. C’est là une caractéristique de notre culture, que nous ne partageons pas avec d’autres traditions qui sont moins critiques vis-à-vis d’une certaine nonchalance.

Si la relation au temps change d’une culture à l’autre, une chose reste constante : la conscience que notre temps individuel est limité. La vie a un commencement. Elle a aussi une fin. C’est pour cela que la question du temps est littéralement une question de vie ou de mort.

Cela explique peut-être aussi les efforts constants des sociétés pour gagner une certaine maîtrise du temps, ne serait-ce qu’en le mesurant, en l’organisant et en le structurant.

Le temps, un enjeu de pouvoir

C’est aussi une affaire de pouvoir. La structuration du temps en jours de travail et jours de repos, sans oublier les jours réservés pour les fêtes et les solennités: c’est une affaire politique, même si elle a souvent aussi une dimension religieuse. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Le Covid est-il une punition divine ?

Beaucoup de gens se posent sans doute cette question. Qu'en est-il ? La réponse d'un théologien.

Un contenu proposé par 1001questions.fr

Dire Dieu

Stimulé par Gerd Theissen, bibliste de réputation mondiale, je me propose de dire la foi en dix lignes et trois affirmations.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Est-ce que Dieu déteste les femmes ?

La parole de Carine Franck, pasteure de l’Église protestante unie de Montbéliard.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Humanisme et traductions de la Bible en langues vernaculaires

Le XVIe siècle marque un tournant décisif dans l’histoire de la Bible. L’imprimerie en facilite la diffusion. L’humanisme prône le retour aux sources, donc aux langues et aux manuscrits originaux.

Un contenu proposé par Musée protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire