Martin Hoegger, qui exerce un ministère d’accompagnement spirituel de la communauté de Saint-Loup collectionne les blagues. Il les note sur un carnet et diffuse des florilèges à quelques amis. Quand il prêche à Pâques, il en raconte une à ses fidèles. «Pâque c’est la Bonne Nouvelle, c’est le rire de Dieu ! Je pratique donc cette tradition qui avait court au Moyen-Age et que l’on appelle le Rire pascal

«L’humour et la grâce sont des frères jumeaux» pour Etienne Rochat-Amaudruz, pasteur dans la paroisse de Cheseaux-Romanel. «Tous deux ont pour rôle de nous libérer de la pesanteur de la vie humaine», explique l’homme de foi qui s’est essayé au difficile exercice des sketches, lors du spectacle «Trois ministres sur un plateau», en 2015. «La vie c’est lourd, mais rire c’est le moyen de jouer sa vie», estime également le pasteur Armin Kressmann qui revêt régulièrement l’habit de clown. «Le rire est très important, car il nous décentre. Il permet le décalage qui nous évite de prendre les réalités terrestres pour réalités ultimes», précise-t-il. […]