Allez, je me lance ! Comme chaque année, s’amuser à émettre son propre palmarès ne mange pas de pain… D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un pronostic (beaucoup plus risqué, même si sans danger rassurez-vous), mais juste d’un avis personnel, qui n’engage que moi. Voir un film et l’apprécier est rempli de subjectivité ? Notre compréhension, nos goûts, notre culture, le point de vue à partir duquel nous regardons, mais aussi les conditions (la salle, l’horaire, le niveau de fraîcheur ou de fatigue… en particulier dans un festival) sont autant de critères qui s’ajoutent les uns aux autres pour amplifier cette subjectivité déjà naturelle.

Alors, donc, mesdames et messieurs, et à quelques heures de la cérémonie de clôture, dans la Compétition Officielle de ce 72èmeFestival de Cannes, my winner is….

  • Prix du scénario : Little Joe de Jessica Hausner

Découvrez d’autres contenus sur le Festival de Cannes sur le blog ArtSpi’in