D’où vient la crainte du vendredi 13 ?

D’où vient la crainte du vendredi 13 ?

Difficile de répondre à cette question sans être influencé par notre culture et nos préjugés. Le point avec l'historien Yann Dahhaoui qui travaille sur la question des superstitions.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 13 avril 2018

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

Les recherches menées sur les superstitions sont fortement connotées. L’historien Yann Dahhaoui s’est passionné pour cette question qui n’a pas encore livré tous ses mystères.

Mais d’où vient la crainte du vendredi 13 ? Difficile de répondre à cette question sans être influencé par notre culture et nos préjugés, selon Yann Dahhaoui premier assistant à l’Institut d’histoire et anthropologie des religions à l’Université de Lausanne qui a approfondi la question des superstitions. « Il est difficile de prouver qu’un lien existe entre une superstition et une autre. En cherchant à remonter vers les origines d’une tradition, on risque de créer des liens qui n’existent pas, mais qui satisfont le besoin que nous avons d’établir une généalogie entre les croyances. »

L’usage de la notion même n’est pas neutre: « on a fixé une frontière un peu violente entre les croyances et comportements légitimes, d’un côté, et les superstitions, illégitimes, de l’autre. Parler de “superstition”, c’est déjà poser un jugement moral », souligne l’historien. Le contenu de cette notion dépend grandement du locuteur : l’Église médiévale qualifiait de superstition les croyances païennes, les réformateurs les pratiques des croyants restés fidèles à Rome. Au XVIIe siècle, la superstition ne s’oppose plus à la religion, mais à la raison. « La grille d’analyse des superstitions établie par les moralistes à la fin du XVIIe siècle a été reprise par les folkloristes au XIXe siècle. La superstition est devenue un objet d’étude académique sans que la notion ne se soit jamais entièrement dissociée du discours moral », note Yann Dahhaoui. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Sous les étoiles de Paris… s’aider encore et malgré tout

Le film de Claus Drexel, "Sous les étoiles de Paris", raconte une existence en marge au cœur de Paris, avec Catherine Frot et l’impressionnant Mahamadou Yaffa. Il sort mardi 15 juin en DVD et VOD.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Nomadland… 3 raisons parmi tant d’autres

Meilleur long-métrage, meilleure réalisatrice et meilleure actrice pour Frances McDormand. Trois statuettes aux Oscars, trois raisons éclatantes pour se précipiter dans les salles ce mercredi 9 juin.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Marie-Claude Vaillant-Couturier : une vie de résistance

Un livre de Gérard Streiff qui retrace la vie d'engagements de Marie-Claude Vaillant-Couturier, militante communiste qui fut la première à montrer les camps de concentration allemands.

Un contenu proposé par Campus protestant

Théodore de bry, humanisme et exotisme

Les récits d’explorateurs en Amériques se multiplient au XVIe siècle. Installé à Francfort, le graveur Théodore de Bry perfectionne ces représentations donnant ses lettres de noblesse au sauvage exotique pour plusieurs siècles.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants