L’exégèse coranique dans le monde universitaire

L’exégèse coranique dans le monde universitaire

En 2015, le Collège de France a inauguré une chaire consacrée à l’étude du Coran. C'est le résultat du développement des études coraniques dans le monde universitaire occidental.

Un contenu proposé par Didascale

Publié le 25 novembre 2019

Auteur : David Vincent

Historiographie

L’approche historico-critique fut initiée par les orientalistes allemands. On peut citer l’Introduction historico-critique au Coran de Gustav Weil (1844). Il faut ensuite signaler les travaux de Théodor Nöldeke et son Histoire du Coran (1860), puis ceux de Friedrich Schwally (1909-1938) sur La collecte du Coran et ceux de Gotthelf Bergsträsser et Otto Pretzl sur l’Histoire du texte du Coran. Du côté français, ces études sont initiées par Régis Blachère (1900-1973). Ces travaux s’inscrivent essentiellement dans une perspective philologique (De Prémare, 2004, p.17-18).

Le Coran ne contient que très peu d’informations historiques. Dans la Tradition, les versets du Coran sont éclairés par le Hadith. On peut distinguer trois catégories de hadiths liés au Coran, ceux des « Circonstances de la révélation », ceux de la Sîra (Vie de Muhammad), et ceux de la « Collecte du Coran ». Les savants occidentaux reprirent d’abord la classification traditionnelle des sourates (mecquoises et médinoises) avant de l’affiner, suite notamment aux travaux de Richard Bell (De Prémare, 2004, p.20-.21).

La question de la fiabilité des sources islamiques traditionnelles a été soulevée à l’époque contemporaine par l’islamologue hongrois Ignaz Goldziher dans ses Études Muhammadiennes (1890) et par l’historien italien Leone Caetani dans l’introduction de son encyclopédie Annales de l’Islam (1905). Plus près de nous, Gautier H.A. Juynboll a abordé cette question dans ses travaux sur la transmission des traditions islamiques (1971-1994). Enfin, il y a les deux ouvrages de John Wansbrough, Études coraniques (1977) et Le milieu sectaire (1978), qui s’inspire des études bibliques. Si ses conclusions peuvent être considérées comme excessives, puisqu’il date la composition actuelle du Coran de la fin du 8e-début 9e siècle, ses travaux ont néanmoins permis de faire avancer la recherche, notamment d’un […]

Vous pourriez aimer aussi

"La Grande discorde"

« La Grande discorde »

Ce livre d'Hichem Djaït porte sur les rapports du politique et du religieux dans l'islam des origines.

Un contenu proposé par Didascale
A la découverte de l'Institut Al Mowafaqa

A la découverte de l’Institut Al Mowafaqa

En mars, une quarantaine d'étudiants et professeurs de l'Institut Protestant de Théologie se sont rendus au Maroc, à l'Institut Al Mowafaqa, organisme œcuménique soutenu par le Défap, pour s'initier au dialogue interreligieux.

Un contenu proposé par Défap

Jean Druel, un prêtre en terre d’islam

Dominicain, Jean Druel dirige un centre de recherche consacré à l’islamologie, au Caire, qu’il maintient contre vents et marée.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Les dossiers thématiques de Regards protestants