Roger Williams, théologien protestant et précurseur de la laïcité

Roger Williams, théologien protestant et précurseur de la laïcité

Il est bon de se souvenir que la laïcité a des racines chrétiennes et que l’Evangile soutient la liberté de conscience.

Un contenu proposé par Didascale

Publié le 27 novembre 2019

Auteur : David Vincent

Roger Williams (env. 1603-1683) est un théologien protestant anglais. Refusant la confusion entre l’Etat et l’Eglise qui régnait alors dans son pays, il quitte l’Angleterre et émigre au Massachussetts, la « Genève de l’Amérique ».

Bien qu’en accord théologique avec les dirigeants de la colonie, il entre en conflit avec eux au sujet des rapports entre l’Etat et l’Eglise. En effet, fidèle à ses principes, il prône une séparation stricte et la liberté de conscience pour tous les individus, quelque soit leur croyance.

Il quitte donc le Massachussetts pour fonder une nouvelle colonie sur des terres qu’il achète aux Indiens. Cette colonie, qui deviendra l’Etat de Rhodes Island, lui permet de concrétiser les principes qu’il défend et devient un lieu d’accueil pour toutes les personnes victimes de persécutions religieuses. Il est de fait un des premiers, et peut-être même le premier, à appliquer ce qu’on appelle aujourd’hui le principe de laïcité.

Cependant, ce personnage est encore peu connu de l’historiographie dominante, car  son profil ne correspond pas vraiment à l’idéal imaginé par les défenseurs de la laïcité au XIXe siècle. En effet, loin d’un quelconque libéralisme théologique, Roger Williams adhère au contraire à une orthodoxie protestante stricte et à un exclusivisme doctrinal.

Enfin, et surtout, c’est au nom de la Bible et de la foi chrétienne qu’il défend « la laïcité ».

Pour comprendre sa pensée, je vous propose le sommaire des douze propositions exposées dans son principal ouvrage sur cette question intitulé La Doctrine sanguinaire de la persécution pour motif de conscience examinée dans une confrontation avec la  […]

Vous pourriez aimer aussi

Dieu, l’homme et le cerveau

Dieu, l’homme et le cerveau

Peter Clarke s'est éteint le 16 septembre 2015. Retour sur un de ses livres destiné au grand public.

Un contenu proposé par Didascale
Le "tombeau protestant" de Jésus

Le « tombeau protestant » de Jésus

A Jérusalem, ce lieu alternatif entretenu par des Églises protestantes dispose d'espaces afin de permettre aux visiteurs de partager la Cène.

Un contenu proposé par Didascale
Le Saint-Sépulcre est construite sur un des lieux supposés du tombeau de Jésus.

Visite privée du Saint-Sépulcre

Cette ancienne église chrétienne, dont la première version date de la période constantinienne, est construite sur un des lieux supposés du tombeau de Jésus.

Un contenu proposé par Didascale

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Didascale

Le blog de David, doctorant en histoire à l’EPHE et chercheur associé à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants