« L’histoire montre comment les croyances se mettent en place »

Des conflits religieux à la crise des idéologies contemporaines, en passant par les usages de la propagande, le Festival « Histoire et Cité » se tiendra à Genève du 30 mars au 1er avril. Entretien avec son directeur Pierre Souyri.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 26 mars 2017

Auteur : Guillaume Henchoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

Comment s’est imposé thème du festival, « Croire, faire croire » ?

Lors de la première édition, nous avons fait la part belle à la Genève internationale avec le thème « Construire la paix ». Pour cette session, nous voulions un sujet plus général qui mobilise une large palette de chercheurs aux horizons différents. Le thème peut renvoyer aux 500 ans de la Réforme, même si Genève est la Cité de Calvin plutôt que celle de Luther. Par un étrange concours de circonstances, l’équipe du festival a choisi de traiter ce sujet au moment où se déroulaient en France les attentats de novembre 2015. Le titre de notre prochain festival est alors entré en résonance avec l’actualité : Comment a-t-on pu faire croire à ces jeunes de qu’ils devaient s’engager pour le djihad en Syrie ou commettre ces attentats ? Mais la notion de croyance ne s’inscrit pas seulement dans le champ religieux. Les idéologies, les théories complotistes, la publicité ou encore les « fake news » sont sur le devant de la scène médiatique et entretiennent un lien avec la croyance. Nous voulons que nos intervenants puissent réfléchir à tous ces aspects, ensemble, devant un large public.

Quel bilan tirez-vous de la première édition du festival « Histoire et Cité » qui s’est tenu en mai 2015 ?

Le bilan de l’édition précédente est positif. Pendant les trois jours qu’a duré la manifestation, nous avons vu défiler environ 8500 personnes. Nous avions organisé le festival sur le week-end de l’Ascension et de nombreux étudiants n’y ont pas participé, car ils préparaient leur session d’examens. Nous avons donc décidé de rectifier le tir et de déplacer les dates en espérant une plus grande affluence. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

« Ondine », une belle histoire d’amour tragique

Le film revisite le mythe d’Ondine qui raconte l’histoire d’une jeune fille vivant dans un lac et que les jeunes hommes au coeur brisé viennent rechercher en quête d’amour.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Mignonnes

Premier long métrage de la réalisatrice Maïmouna Doucouré, « Mignonnes » a reçu le Prix de la meilleure réalisation au festival de Sundance 2020.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Rodhe-Cécilia Mavinga, peindre avec Dieu

Pour le 3e portrait de la série Arts en Christ, nous sommes venus à la rencontre de Rodhe Cécilia Mavinga, une des membres du collectif Fabuleuses créatives.

Un contenu proposé par Un tour des arts

Se défendre, une philosophie de la violence

Il s’agit d’une réflexion sur la violence et le droit à la violence, et ce d’un point de vue historique, philosophique et juridique. Un livre aux analyses pertinentes, originales et nuancées.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast