Le port du voile bloque l’accès à l’emploi

Le port du voile bloque l’accès à l’emploi

Quelles que soient leurs qualifications, les femmes voilées ont du mal à trouver du travail en Suisse. Rencontre avec une jeune pharmacienne dans la région de Genève.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 7 avril 2016

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

«Les gens ne se rendent pas compte à quel point c’est difficile de trouver un emploi lorsqu’on porte un voile et après, ils s’étonnent qu’aucune femme voilée ne travaille», lâche Assia*, fraîchement diplômée en pharmacie de l’Université de Genève. Depuis quelques mois, la jeune musulmane de 26 ans qui porte un hijab – un foulard qui recouvre les cheveux et les épaules – cherche une place de travail dans une officine genevoise. Mais à chaque fois, elle est confrontée au rejet de sa candidature malgré ses qualifications.

La Suisse est régie par le principe de la neutralité confessionnelle de l’Etat, par conséquent les agents de la fonction publique doivent être neutres d’un point de vue confessionnel. Par contre dans le secteur privé, chaque patron décide des limites qu’il impose à ses employés concernant l’expression de leur religion. Et les pratiques sont très différentes d’un canton à l’autre. Par exemple, le groupe Migros «laisse le choix aux coopératives régionales de poser les règles et d’en définir la pratique». Si un règlement très strict concerne l’habillement des employés dans le canton de Genève, «la coopérative Migros Zurich est plus souple et permet aux collaboratrices de caisse de porter le voile», explique Lisa Krähenbühl, porte-parole  de la Fédération des coopératives Migros.

Bien qu’Assia cherche un poste dans le privé, dans le canton de Genève son voile constitue un réel obstacle. Pour la jeune femme, la situation a déjà commencé à se compliquer à l’Université, alors qu’elle cherchait une place de stage pour effectuer sa 5e année d’études en pharmacie. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Rasalama et les 190 ans du christianisme malgache

C'est le 5 juin 1831, il y a 190 ans jour pour jour, qu'aurait eu lieu la première cérémonie de communion (Cène) dans une église malgache à Ambatonakanga.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Eric Célérier, pasteur de la francophonie

Missionnaire du web et pasteur français, Eric Célérier a fondé le grand groupe média internet du TopChrétien francophone en 1999 et n’a cessé, depuis, de repousser les frontières.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Francophonie déconfinée : le phénomène #OnEstEnsemble

Depuis mars 2020, la pandémie Covid19 avait tout d'une catastrophe industrielle pour les chrétiens pratiquants, habitués aux réunions dites "en présentiel". C'était compter sans deux facteurs...

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

La solidarité dans les veines

Sahra Mayala est née et a grandi en République démocratique du Congo (RDC). Après avoir terminé, en France, ses études en management de la solidarité internationale, elle regagne son pays natal en 2016.

Un contenu proposé par Croire et vivre

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire