Que pouvons-nous faire pour les migrants en Suisse ?

Que pouvons-nous faire pour les migrants en Suisse ?

Les Eglises protestantes suisses s’investissent dans l’intégration et l'amélioration du quotidien des réfugiés.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 24 mai 2016

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

«La force de l’Eglise consiste à améliorer les rencontres entre les réfugiés et la population locale. Nous pouvons tous faire quelque chose pour favoriser les relations entre les personnes», explique Simon Röthlisberger, chargé des questions de migration à la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). La Conférence de diaconie, qui a eu lieu mardi 10 mai à Berne, visait à faire le point sur l’activité des paroisses en matière d’intégration des migrants ainsi que de réfléchir à la façon de développer ce soutien.

Pour saisir les besoins des réfugiés qui arrivent en Suisse, Goitom Solomon venu d’Erythrée et actuellement détenteur d’un permis de séjour, a raconté comment s’est déroulé son arrivée dans le pays. Après la question du logement, c’est l’apprentissage de la langue locale qui était primordiale pour lui. «Pour pouvoir s’intégrer, il faut absolument pouvoir parler la langue locale. Mais jusqu’à ce que la décision concernant ma demande d’asile tombe, je suis resté deux ans à la maison, sans pouvoir m’intégrer, car je n’avais pas accès à des cours de langues», explique Goitom Solomon qui est actuellement en train de terminer un CFC dans le domaine de la santé.

Action parrainage

Pour améliorer la situation des personnes qui viennent se réfugier en Suisse, fuyant la guerre et la violence, et faciliter leur intégration, les Eglises réformées développent continuellement de nouveaux projets. […]

 

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

« Le voir pour le croire », y compris en terrain protestant

La foi suppose de l'invisible. Mais pas seulement. C'est aussi par le visible qu'on appréhende ce que l'on ne voit pas. C'est tout l'intérêt du très beau livre de photographies que nous proposent les chercheurs Thierry Zarcone et Pascal Bourdeaux.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Premier Africain membre de l’Académie française, Léopold Sédar Senghor est mort il y a vingt ans

Premier président du Sénégal, membre de l’Académie française, Léopold Sédar Senghor s’est lancé, comme son ami martiniquais Aimé Césaire, dans le mouvement de la "négritude".

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

« Le témoignage est plus important que le pouvoir »

5 questions au pasteur Jean-Arnold de Clermont, ancien président de la Fédération protestante de France et de la KEK (Conférence des Eglises Européennes), acteur marquant du protestantisme francophone.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Francophonie : la lutte contre la désinformation s’intensifie

Après un appel à projet lancé en octobre dernier, l’Organisation internationale de la francophonie a retenu six projets visant à lutter contre la prolifération des manipulations de l’information.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast Les dossiers thématiques de Regards protestants