Les ravages de l’accaparement des terres

Dans les pays du Sud, de plus en plus de terrains agricoles sont vendus à des investisseurs étrangers au détriment de la population locale.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 1 mars 2017

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

Des familles sont dépossédées de leurs terres et des villages évacués pour faire place à la monoculture. Essentiellement en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique latine, ce n’est «pas moins de quarante fois la surface de la Suisse qui a été cédée à d’autres Etats et à des investisseurs privés», dénonce la campagne œcuménique 2017 qui s’attaque à l’accaparement des terres. Menée par les œuvres d’entraide chrétiennes Pain pour le prochain (PPP), Action de Carême et Etre partenaires du 1er mars au 16 avril, cette action vise à sensibiliser le public au non-respect des droits de l’homme lors du rachat des terres dans les pays du Sud.

«Dans la majorité des pays du Sud, les terres ne sont pas titularisées, mais elles appartiennent aux habitants qui les cultivent, sauf qu’ils n’ont aucun document légal pour le prouver», explique Maryline Bisilliat, chargée de projet à PPP. «Ces parcelles sont rachetées essentiellement  par des investisseurs étrangers souvent de façons légales, mais illégitimes, avec la complicité des gouvernements. Privilégiant la monoculture, de palmiers à huile par exemple, ces sociétés ne respectent ni l’environnement ni les droits humains». Non seulement l’accaparement des terres avec ses modes de productions agricoles engendre un déséquilibre écologique, mais porte atteinte aux populations locales. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Au cœur des élections américaines, le débat religieux

Alors que la date de l’élection présidentielle approche, les candidats Joe Biden et Donald Trump enchaînent les allusions religieuses, espérant ainsi gagner un électorat évangélique. Analyse.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Au Liban, la crise de trop

Le Covid-19 est venu bouleverser un pays déjà frappé par de graves crises.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Denis Mukwege, citoyen d’Honneur de la ville de Paris

Cette distinction a été attribuée par le Conseil de Paris au gynécologue et pasteur congolais le 8 octobre, en reconnaissance de son dévouement à la cause des femmes mutilées.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

« Ces évangéliques derrière Trump »

Ce livre s’intéresse aux plus fervents partisans du président américain : les charismatiques.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast