La loi hongroise sur les SDF suscite la critique

La loi hongroise sur les SDF suscite la critique

Le Parlement hongrois a décidé d’interdire aux sans-abri de dormir dans les rues et sur les places.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 22 octobre 2013

Auteur : Tania Buri

Une décision qui suscite la critique des associations sociales européennes.

«La Hongrie contrevient aux normes internationales des droits humains», a déclaré Delma Fabian, de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (FEANTSA), à l’agence de presse epd, à Bruxelles. «Le pays enfreint en particulier la Charte des droits fondamentaux», a souligné Delma Fabian. Selon la décision prise par le Parlement de Budapest, les communes peuvent définir des zones interdites aux sans-abri.

En principe, les sans-abri sont bannis des lieux appartenant au patrimoine culturel mondial. Ceux qui ne se conforment pas à l’interdiction sont amendés, voire emprisonnés. «Au lieu de criminaliser les sans-abri, le gouvernement hongrois devrait élaborer d’authentiques stratégies d’aide», a ajouté Delma Fabian. Des lieux d’hébergement à bas prix seraient nécessaires. «Cela ne coûterait pas plus cher que de faire intervenir la police et de mettre les SDF en prison». La FEANTSA représente plus de 130 organisations d’entraide dans une trentaine de pays d’Europe.

La Commission européenne de Bruxelles a indiqué qu’il s’agissait en premier lieu d’une affaire intérieure hongroise et que les questions concernant les sans-abri ne relevaient pas de la compétence juridique de l’UE. Delma Fabian estime pour sa part que l’UE a clairement des possibilités juridiques de faire pression sur la Hongrie. «C’est une question de volonté politique.»

La députée au Parlement européen Nadja Hirsch (FDP) a exigé une intervention de la Commission européenne et d’autres gouvernements européens, dont elle attend «qu’ils mettent fin une fois pour toutes aux pratiques du Premier ministre hongrois méprisant la dignité humaine.» Selon Hirsch, les partis chrétiens démocrates allemands sont aussi mis au défi d’agir, eux «qui, jusqu’ici, ont toujours fermé les yeux et ont toléré la ligne suivie par Orbán, même si elle est contraire au droit européen».

Dans la même rubrique...

Les femmes pasteures plus nombreuses que les hommes

Avec 1533 femmes contre 1527 hommes, l’Église luthérienne de Suède est la première grande Église au monde dont le clergé est majoritairement féminin.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Les leaders évangéliques condamnent les violences au Capitole

Le Congrès valide la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine. Cette certification avait été interrompue par l’intrusion de partisans de Donald Trump au sein du Capitole.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Hausse de la persécution des chrétiens en 2020

Pression, surveillance d’État, radicalisation, extrémisme ont augmenté portant la Corée du nord, l’Inde ou la Chine parmi les pays les plus répressifs du nouvel Index mondial de l’ONG Portes Ouvertes.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

L’Europe et les autres

Dans le jeu à trois mené par les Etats-Unis, la Chine et la Russie, l’Europe saura-t-elle s’imposer comme le quatrième partenaire ?

Un contenu proposé par L’esprit européen

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire