Les catholiques repoussent le changement du Notre Père

Les catholiques repoussent le changement du Notre Père

L’annonce unilatérale des évêques catholiques romains suisses d’un changement de la plus importante prière chrétienne a fâché. Ils en prennent acte et renoncent à une entrée en vigueur trop rapide.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 1 juillet 2017

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

« Ne nous soumets pas à la tentation », telle est la formule que les catholiques romains romands prononceront pour la sixième demande du Notre Père probablement jusqu’à la veille de Pâques 2018. La Conférence des évêques suisses a, en effet, accepté de suspendre l’entrée en vigueur d’un changement de traduction qui prévoit de remplacer cette phrase par « ne nous laisse pas entrer en tentation. » Ce changement interviendra pour la plupart des autres francophones au début de l’avent 2017.

Les catholiques romains suisses laissent ainsi le temps aux autres confession de consulter leurs « instances décisionnelles dans l’espoir de se rallier à cette modification du texte de la prière universelle », peut-on lire dans un communiqué de presse commun à la Fédération des Églises protestantes de Suisse, à la Conférence des évêques de Suisse et à l’Église catholique chrétienne. L’objectif est que les autres Églises se rallient à la nouvelle traduction pour qu’elles puissent entrer en vigueur à Pâques 2018. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Turquie : le pasteur Brunson libéré

Turquie : le pasteur Brunson libéré

Andrew Brunson, le pasteur américain, accusé d'espionnage contre la Turquie et maintenu en détention pendant deux ans, a été libéré.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes
L'Union Européenne appelée à défendre la liberté de religion

L’Union Européenne appelée à défendre la liberté de religion

« Placer les peuples du monde avant nos intérêts financiers et politiques », c'est la demande de plusieurs membres du Parlement européen.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes
L'élection de Bolsonaro et le facteur religieux

L’élection de Bolsonaro et le facteur religieux

Du point de vue religieux, trois rappels sont nécessaires pour éclairer son profil. D'abord, Jair Bolsonaro est catholique.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire