Cette année, j’arrête les bonnes résolutions

Cette année, j’arrête les bonnes résolutions

Joël Burri, rédacteur en chef de Protestinfo s'interroge sur l'origine de ces bonnes résolutions que beaucoup prennent à chaque début d'année.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 9 janvier 2017

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

En 2017, je diminue le café et je respecterai les deadlines. Le 9 janvier, mes résolutions de la nouvelle année sont déjà du passé. Il doit en être des bonnes résolutions comme des sapins de Noël, une fois les fêtes passées, leur place est à la déchetterie. Pour me donner bonne conscience, je me suis quand même lancé dans une recherche sur l’origine de cette tradition. Et même à cet exercice j’ai échoué. Selon les sources, les bonnes résolutions seraient d’origine babylonienne, romaine, nordique, juive, musulmane ou chrétienne.

Babylonienne d’abord: selon «Direct matin» la religion d’alors voulait que l’on remette les compteurs à zéro pour la nouvelle année en rendant les objets empruntés et en remboursant les dettes avant le changement d’année. Une tradition qui se serait perpétuée chez les Romains, qui auraient pris l’habitude de faire des promesses à Janus, le dieu aux deux visages, l’un tourné vers le passé, l’autre le futur.

«La Presse» rappelle pour sa part que les peuples nordiques prêtaient serment durant la période entourant le solstice d’hiver. Le média rappelle aussi que la fête juive de Yom Kippour invite les croyants à méditer sur les fautes passées et à prendre des engagements pour s’améliorer. De son côté, l’islam invite […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

La technologie, la 5G et les Amish

Qui sont ces Amish cités par Emmanuel Macron autour du débat sur la 5G ? Retour sur cette minorité protestante radicale et sur la place de la technique dans nos vies.

Un contenu proposé par Campus protestant

Crise écologique : « Nous sommes à un moment moral »

André Dumas tente dans ce texte de 1974 de déceler ce que la crise écologique peut signifier pour les chrétiens.

Un contenu proposé par Forum protestant

Ingratitude

Sans un mot ils ont vidé nos poubelles, livré nos colis, poussé nos brancards. Mais chacun trouvera toujours de bonnes raisons pour s’opposer à la régularisation de ces personnes !

Un contenu proposé par

La liberté de blasphémer

A l'heure du procès des attentats de Charlie Hebdo, Emmanuel Macron a rappelé le droit au blasphème en France. Compatible avec la défense des croyants, l’offense à Dieu n’est toutefois pas recommandée par ces derniers.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram