«Il n’y a pas à opposer humanisme et antispécisme»

« Il n’y a pas à opposer humanisme et antispécisme »

En quoi consiste l’antispécisme, dont on entend de plus en plus parler ? Quel est le discours de la Bible sur les animaux ? Le point avec Anthony Feneuil, maître de conférences au département de théologie de l’université de Lorraine.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 20 octobre 2016

Auteur : Noriane Rapin

Lire directement l’article sur Protestinfo

Qu’est-ce que l’antispécisme?

L’antispécisme a été popularisé par le philosophe australien Peter Singer. Il repose sur l’ambition d’une égalité de considération entre les espèces, très différente de l’égalité de traitement. La nuance est importante: les antispécistes reconnaissent que les différentes espèces ne doivent pas être traitées de la même manière, puisqu’elles n’ont pas les mêmes besoins. En revanche, ils réclament que la même considération, le même souci soit accordé aux besoins des différentes espèces, selon leur spécificité. Les besoins des humains, donc, ne sont pas plus dignes d’être considérés que ceux d’un singe, par exemple.

Y a-t-il selon vous des aspects contestables dans ce mouvement?

Il pourrait y avoir de mauvaises compréhensions de l’antispécisme, si quelqu’un refusait qu’il y ait chez l’être humain des spécificités, liées au langage ou à l’intelligence, méritant un traitement différencié des autres animaux. Je n’ai jamais rencontré une telle thèse sérieusement défendue. Cela n’aurait pas de sens puisque comme dit plus haut, l’antispécisme ne revient pas à demander un même traitement pour toutes les espèces. Le problème du spécisme n’est pas la différence, mais la différence sans raison: pour un antispéciste, on peut faire des différence de traitement entre les espèces, mais il faut les justifier par une raison. Le spéciste, c’est celui qui, sans pouvoir raisonnablement faire la différence entre souffrance humaine et souffrance animale, par exemple, refuse l’une (celle des humains) sans refuser l’autre (celle des animaux). […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Arthur Baucheron, le tiktokeur qui informe sur le handicap

Star de TikTok et d’Instagram, Arthur Baucheron sensibilise au handicap avec pédagogie et humour.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Le renouveau des identités religieuses

Entre 1979 et 1989, la France a vu s’effondrer le socialisme comme idéal de substitution pour laisser la place au retour des religions. Un bouleversement que nous peinons collectivement à admettre. Explications de Philippe Gaudin, philosophe.

Un contenu proposé par Campus protestant

La crise sanitaire va-t-elle virtualiser notre rapport à la culture ?

Les acteurs du secteur ont opté pour une véritable révolution numérique afin d'offrir l'accès à la culture. Le public a adhéré. Une dynamique qui va se poursuivre après la crise ?

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Du fondamentalisme au libéralisme théologique

Ce serait une erreur de penser que les mouvements fondamentalistes véhiculent une foi plus intense que les mouvements libéraux.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire