Le partage des tâches ne devrait plus être une utopie

L’association Männer.ch a lancé ce lundi à Neuchâtel son programme national MenCare, en Suisse romande. Pour des pères plus présents à la maison et une meilleure répartition des tâches.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 11 octobre 2017

Auteur : Caroline Amberger

Lire directement l’article sur Protestinfo

Le vernissage de l’exposition « Papas en Suisse » a marqué le lancement en Suisse romande du programme MenCare de l’association faîtière des organisations d’hommes et de pères Männer.ch, ce lundi à Neuchâtel.  Treize portraits de papas s’occupant de leurs enfants à temps partiel feront dès le mois d’octobre le tour de la Suisse romande. « Les femmes n’ont pas une prédisposition biologique au travail non rémunéré », a expliqué Markus Theunert, directeur du programme national Mencare.  Un véritable défi reste à relever, « celui de contribuer au changement des normes sociales ».

Si le but de ce programme national est de promouvoir plus de liberté de choix, plus de flexibilité et plus d’engagement de la part des pères, de grands changements restent à faire en Suisse, un pays qui reste à la traîne avec un jour unique accordé en congé paternité et un taux de natalité qui stagne sous la moyenne européenne. « Répartir équitablement toutes les charges et les ressources entre les genres implique de partager la responsabilité du travail rémunéré et non rémunéré de manière égale entre les hommes et les femmes », a détaillé Markus Theunert. Une expérience qu’incarne Grégory Jaquet, qui partage à parts égales son temps au foyer et son activité professionnelle comme conseiller communal. Ce père de trois enfants n’a pas hésité à décrire une réalité : « il faut accepter de remettre en cause nos propres  privilèges et dire que les tâches domestiques sont peu reconnues, non valorisées, parfois sales voire bruyantes ». […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Entreprise : une gauche aux abonnés absents ?

Alors que près de la moitié des salariés trouvent que leur travail a un effet négatif sur leur vie, que fait la gauche ? État des lieux et éléments de réponses avec Thomas Coutrot, économiste.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
Lorsque le handicap prive de langage

Handicap : des pictogrammes pour communiquer

À Montfermeil (93), la Maison d’accueil spécialisée (MAS) le Grand saule a développé une méthode à base de pictogrammes, pour donner la parole à ceux qui ne l’ont pas.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Antisémitisme, il suffit !

L'édito vidéo du 31 octobre de Samuel Amedro, conseiller théologique à Réforme.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire