Les pasteurs face au suicide assisté

Les pasteurs face au suicide assisté

L’Église évangélique réformée vaudoise a récemment fait parvenir à ses employés une recommandation sur l’accompagnement du suicide assisté et laisse aux ministres le choix de la marche à suivre et la possibilité de ne pas intervenir.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 26 janvier 2017

Auteur : Noriane Rapin

Lire directement l’article sur Protestinfo

«On ne saurait donner ici de directives éthiques définitives tant les positions des uns et des autres varient en fonction de leur approche des questions touchant au respect de la vie, de la dignité et de la liberté individuelle.» Cet extrait de la recommandation du Conseil synodal de l’Église évangélique réformée vaudoise (EERV), donne le ton du document transmis aux ministres le 13 janvier dernier et intitulé «Assistance au suicide et accompagnement pastoral». L’exécutif y rappelle d’une part qu’il n’est pas question de juger du bien-fondé des demandes de suicide assisté, et d’autre part que la vie humaine, selon la Bible, se définit surtout comme un ensemble de relations. Les pasteurs sont donc encouragés à offrir un accompagnement au demandeur et à ses proches avant et après l’acte, mais on laisse à leur jugement la possibilité d’intervenir ou non au moment même du suicide.

Être présent… Jusqu’où?

C’est ce dernier point qui est à l’origine de la recommandation élaborée avec Dominique Troilo, coordinateur cantonal des aumôneries d’EMS. Ce dernier explique: «Des demandes sont de plus en plus régulièrement adressées aux pasteurs. Ces derniers sont d’accord d’offrir un accompagnement en amont, puisque nous sommes là pour écouter la personne dans ce qu’elle vit, et en aval, pour la famille. Mais ils s’interrogent sur leur rôle pendant la prise de la potion létale, et ils m’ont souvent interpellé à ce sujet.» Il ajoute: «J’ai souvent été confronté à des cas de suicide, tous traumatisants pour les proches. […]

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

S’organiser pour ne pas perdre son toit

Le témoignage de Pierre-Olivier Dolino, équipier-pasteur à la Fraternité de la Belle de mai, à Marseille.

Un contenu proposé par Présence

Les effets du théâtre sur la prison

Sanctionner et accompagner : quand les effets de la prison et ceux du théâtre, conjugués, ouvrent un chemin…

Un contenu proposé par Echanges

Quelle rentrée après le confinement ?

Pour Édith Tartar-Goddet, psychosociologue, les "effets réels du confinement sur l’école seront longs à mesurer".

Un contenu proposé par Réveil

Un cours de religion à l’école publique

Lors de la séparation entre les Églises et l’État en 1905, l’Alsace-Moselle était allemande. Aussi aujourd’hui encore, à l'école primaire, une heure hebdomadaire y est dédiée à l’enseignement religieux.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram