Solidarité

Les personnes que nous hébergeons sont des personnes « normales »

Cédric fait partie de l’équipe sociale d’un centre d’hébergement d’urgence installé dans un tiers-lieu, à Lyon. Témoignage.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 3 mai 2022

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Pour l’Armée du Salut, il accueille plus de 200 personnes sans domicile, dont une grande majorité de familles. Il nous explique le travail de première urgence à réaliser dans un laps de temps très court auprès de femmes et d’hommes en grande difficulté sociale, et privées de logement. Témoignage.

Pouvez-vous nous présenter concrètement le dispositif dont vous avez la responsabilité ?

Cédric : Il s’agit du Centre d’hébergement d’urgence (CHU) situé aux Grandes Voisines, à Francheville. Nous accueillons des personnes, principalement des familles, qui n’ont pas de logement et dont la situation sociale, sanitaire et professionnelle nécessite une mise à l’abri urgente, surtout quand l’hiver approche. Nous accueillons également des personnes isolées et qui pour certaines souffrent d’une pathologie psychologique ou psychique.

Ici, les équipes de travailleur sociaux ont pour objectif principal est de faire gagner chaque résident en autonomie. Les parcours des familles et des personnes isolées sont singuliers. Certains ne savent ni lire ni écrire, d’autres ont eu un parcours d’errance dans la rue avec leur famille d’une durée de trois ans parfois, ce qui leur a fait perdre toutes les […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Vous pourriez aimer aussi

Ukraine : « l’Armée du Salut m’a aidée en me trouvant un lit »

Victoria Dudka, enseignante de 27 ans originaire d'Ivano-Frankivsk, fait partie des plus de deux millions d'Ukrainiens qui ont cherché refuge dans la Pologne voisine.

Un contenu proposé par Armée du Salut

« L’extrême-droite est la négation même de la solidarité »

Avec d'autres organisations, l'Armée du Salut appelle à se mobiliser en vue du deuxième tour de l’élection présidentielle.

Un contenu proposé par Armée du Salut

« Sans l’Armée du Salut, j’aurai pu mourir »

Noyé dans l’alcool pendant plus de 20 ans, Bernard a failli perdre la vie. Après un grave accident de voiture, il est accueilli par l’Armée du Salut, au Havre.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast