Les religions : un enjeu de pouvoir

Toutes les religions ont utilisé des stratégies politiques et devraient procéder à leur examen de conscience. Des collusions abordées sans langue de bois lors des rencontres Café sagesses à Genève.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 30 juin 2017

Auteur : Caroline Amberger

Lire directement l’article sur Protestinfo

« Il ne faut faire aucun angélisme. Par nature, toute religion a une dimension politique et le religieux gravite toujours autour du pouvoir» a reconnu Vincent Schmid, pasteur de la cathédrale Saint-Pierre à Genève lors de la troisième rencontre des cafés sagesses a l’Institut des cultures arabes et méditerranéennes ce mois de juin. Se penchant sur sa propre tradition pour réfléchir à cette double dimension, le pasteur a relaté deux interprétations très différentes du chapitre 13 de l’épître de Paul aux Romains. Dans ce passage biblique, la figure de l’apôtre Paul recommandait de se soumettre à une autorité par motif de conscience.

Cette lettre a été lue de deux façons tout à fait opposées. La manière la plus connue se résume dans la position théologique de Luther qui a vu deux règnes totalement distincts entre le gouvernement de Dieu et celui des hommes. « Une position qui est allée parfois jusqu’au cynisme » a relaté le pasteur, « lorsqu’elle a permis à Luther de se rallier à la cause des princes allemands au détriment de la justice ». Une deuxième lecture a vu dans le motif de conscience l’ouverture de la perspective de l’objection de conscience et du devoir de résistance envers l’injuste. « Si l’on examine le rôle des Églises luthériennes allemandes pendant le régime nazi on est bien forcé de constater qu’au nom de cette théorie des deux règne la majorité de ces églises se sont ralliée au régime » regrette le pasteur.

Charles Genoud, responsable du Centre de méditation bouddhiste Vimalakirti à Genève a relevé dans sa tradition des excès et des violences et a mentionné la nécessité d’avoir le courage de reconnaître les zones d’ombres avec un sujet d’actualité qui concerne la Birmanie, aux mains d’un moine totalement fanatique.

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Commémorations du 8 mai, le G7 n’achètera plus de pétrole russe… Les 5 informations à retenir du week-end

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l'actualité du week-end écoulé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Premier tour : pour qui ont voté les protestants, les catholiques et les musulmans ?

Les catholiques ont davantage voté pour l’extrême droite que l’ensemble des Français. Les protestants ont plutôt plébiscité Emmanuel Macron. Les musulmans, eux, ont placé très largement Jean-Luc Mélenchon en tête de leurs suffrages.

Un contenu proposé par Réforme

Voter est une urgence !

Jean-Marie de Bourqueney, directeur de la rédaction de Réforme, insiste sur l’importance de voter, et d’accorder son vote aux valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par Réforme

« La reine Esther »

La parole de Débora Mistretta, pasteure de l’Église protestante de Benfeld Boofzheim en Alsace.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast