L’ex-djihadiste David Vallat raconte sa déradicalisation

De l’engagement terroriste à la prise de conscience, le français David Vallat retrace les mécanismes de la radicalisation et les moyens d’en sortir. Témoignage de l’ex-djihadiste, invité par le Réseau laïque romand.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 7 juin 2018

Auteur : Laurence Villoz

Lire directement l’article sur Protestinfo

«En prison, je me suis jeté à corps perdu dans la lecture. Je me suis ouvert au monde et j’ai remis en marche ma capacité à penser», se souvient David Vallat. Ex-djihadiste condamné en 1995 pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste», ce Français de 47 ans raconte son engagement pour le djihad et sa déradicalisation. Il était l’invité du Réseau laïque romand, samedi 26 mai, à Genève.

Alors qu’il est adolescent, David Vallat visionne le film « Nuit et brouillard ». Devant ses yeux défilent les images de la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le documentaire provoque un déclic. « J’ai voulu aller réparer les injustices. » En 1993, à 22 ans, ce musulman décide de rejoindre les unités combattantes bosniaques. « Ce que je découvre sur le terrain va bien au-delà de ce que j’avais imaginé. Je sais alors que si je n’ai pas d’idéologie, je vais flancher. » À cette époque, David Vallat n’est qu’un « simple » croyant. Le concept de martyr mis en avant par ses frères d’armes, il l’adopte. «Désormais, je n’avais plus peur, car je savais que j’irais au paradis. »

Prise de conscience

«Premièrement, les policiers qui m’ont arrêté m’ont traité humainement, alors que mes acolytes m’avaient dit que je serais torturé.» Derrière les barreaux, David Vallat […]

Lire la suite sur Protestinfo

Sur le même thème

Comment lutter contre la radicalisation en prison ?

Comment lutter contre la radicalisation en prison ?

Comment définir le moment où un individu se radicalise ? Il faut poursuivre les études, dit la pasteure Marie-Odile Wilson.

Un contenu proposé par

« L’État islamique exploite à fond le narcissisme de ses recrues »

Le sociologue Farhad Khosrokhavar décrypte les mécanismes complexes qui mènent à la radicalisation djihadiste en Europe, et rappelle le tournant qu’a constitué l’émergence du groupe État islamique (Daech).

Un contenu proposé par
Obscurantismes

Obscurantismes

« La chute des hommes » et « Le disciple », deux films qui abordent le sujet de la radicalisation djihadiste et du fondamentalisme religieux.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire