Le Playmobil Luther, le succès d’un objet identitaire

La figurine à l’effigie du réformateur fait un tabac parmi les protestants, peu habitués à avoir des objets qui leur rappellent leur identité.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 20 janvier 2017

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

Vous voulez faire plaisir à un protestant? Offrez-lui un Playmobil Luther. A l’occasion du jubilé des 500 ans de la Réforme et à la demande de l’Office du tourisme et des congrès de Nuremberg, la marque de jouets a, en effet, produit un personnage à l’effigie du réformateur allemand. Et c’est un tabac, l’objet a déjà été produit à plus d’un demi-million d’exemplaires selon l’agence de presse protestante allemande. Et il s’offre même le luxe d’un scandale : sur la bible que porte la figurine, l’Ancien Testament se termine par le mot fin, laissant entendre — pour certains — que cette première partie du texte biblique serait achevée, dépassée. Une nouvelle version de la figurine corrigeant ce détail sera disponible en mars.

« Ça me plaît qu’une marque de jouets tout public fabrique un objet en lien avec le christianisme qui soit autre chose que des stéréotypes », explique Diane Friedli, pasteure à Corthaillod (NE). « Je l’ai commandé parce que mes enfants aiment énormément les Playmobil. Cela en devient quelque chose de familier pour moi et ça me faisait plaisir de l’avoir. Par contre, on a dû expliquer aux enfants que celui-là appartient aux parents », sourit-elle.

« Il est sur mon bureau… les enfants sont jaloux », reconnaît également Myriam Karlström, conseillère synodale de l’Église réformée vaudoise. La responsable du Groupe de pilotage du Jubilé des 500 ans de la Réforme pour l’Église vaudoise a toutefois promis […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

Quand l’Église devient un bar...

Quand l’Église devient un bar…

L’Église mennonite d’Altkirch s'est transformée le temps d'une soirée de septembre 2018 en un café théologique. L'occasion d'échanger de façon moins formelle sur des sujets parfois délicats.

Un contenu proposé par

Le Musée du protestantisme de Ferrières

Entretien avec Danielle Mailhé, administratrice du Musée historique du protestantisme de Ferrières dans le Tarn.

Un contenu proposé par Service radio – FPF
Mettre en œuvre l’adage bénédictin «Prie et travaille…»

Mettre en œuvre l’adage bénédictin « Prie et travaille… »

Dès le début de ses activités, la Haute Ecole de théologie en Suisse à Saint-Légier (HET-PRO) a instauré chaque midi une «respiration spirituelle» de quinze minutes.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Depuis septembre 2018, les contenus produits par Protestinfo sont à retrouver sur le site Réformés.ch.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !