Le Playmobil Luther, le succès d’un objet identitaire

La figurine à l’effigie du réformateur fait un tabac parmi les protestants, peu habitués à avoir des objets qui leur rappellent leur identité.

Un contenu proposé par Protestinfo

Publié le 20 janvier 2017

Auteur : Joël Burri

Lire directement l’article sur Protestinfo

Vous voulez faire plaisir à un protestant? Offrez-lui un Playmobil Luther. A l’occasion du jubilé des 500 ans de la Réforme et à la demande de l’Office du tourisme et des congrès de Nuremberg, la marque de jouets a, en effet, produit un personnage à l’effigie du réformateur allemand. Et c’est un tabac, l’objet a déjà été produit à plus d’un demi-million d’exemplaires selon l’agence de presse protestante allemande. Et il s’offre même le luxe d’un scandale : sur la bible que porte la figurine, l’Ancien Testament se termine par le mot fin, laissant entendre — pour certains — que cette première partie du texte biblique serait achevée, dépassée. Une nouvelle version de la figurine corrigeant ce détail sera disponible en mars.

« Ça me plaît qu’une marque de jouets tout public fabrique un objet en lien avec le christianisme qui soit autre chose que des stéréotypes », explique Diane Friedli, pasteure à Corthaillod (NE). « Je l’ai commandé parce que mes enfants aiment énormément les Playmobil. Cela en devient quelque chose de familier pour moi et ça me faisait plaisir de l’avoir. Par contre, on a dû expliquer aux enfants que celui-là appartient aux parents », sourit-elle.

« Il est sur mon bureau… les enfants sont jaloux », reconnaît également Myriam Karlström, conseillère synodale de l’Église réformée vaudoise. La responsable du Groupe de pilotage du Jubilé des 500 ans de la Réforme pour l’Église vaudoise a toutefois promis […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Protestinfo

Dans la même rubrique...

« Chercher un langage d’aujourd’hui pour chanter notre foi »

« Un langage d’aujourd’hui pour chanter notre foi »

La Dynamique cultes de l’UEPAL lance un atelier de liturgie internationale. Son premier défi : traduire les cantiques de la communauté d’Iona.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
SO’Kiff : Dieu peut-il casser nos vies ?

Dieu peut-il casser nos vies ?

Le week-end SO’Kiff s’est déroulé mi-avril sur le thème « En quête de Dieu, de sens, de soi ». Compte-rendu de Mino Randria, pasteur à Toulouse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Il part offrir la Bible au Hellfest

Il part offrir la Bible au Hellfest

Lucas Munoz, responsable de Jeunesse En Mission Lyon, nous explique pourquoi il ira au Hellfest, l’un des plus gros festivals de métal en Europe.

Un contenu proposé par Phare FM

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestinfo

Agence de presse protestante établie en Suisse romande, Protestinfo est animé par des journalistes spécialisés dans le fait religieux, en lien avec l’actualité.

Derniers contenus du partenaire