Claude de Rieux (1525-1561)

Claude de Rieux (1525-1561)

Petite-fille de Guy XVI de Laval, arrière-petite-fille de Frédéric d’Aragon, roi de Naples, Claude de Rieux est une riche héritière bretonne. Son mariage et son choix religieux revêtent une importance décisive pour la Réformation dans la province.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 20 mars 2014

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Claude s’était partagée avec sa sœur Renée l’héritage conjoint des Rieux et des Laval-Vitré, représentant deux des 9 baronnies d’ancienneté du duché de Bretagne. La part laissée à Claude par sa sœur englobe une grande partie du pays de basse-Vilaine et comprend Rieux, Rochefort, Derval, Pontchâteau et la Roche-Bernard.

Claude de Rieux épouse le 9 décembre 1548 au château royal de Saint-Germain-en-Laye François d’Andelot (1521-1569), un des trois frères Châtillon (avec Odet, futur cardinal, et Gaspard, amiral de Coligny), neveux du connétable Anne de Montmorency.

François d’Andelot se convertit au protestantisme lors d’un emprisonnement en Italie. Il avait été fait prisonnier par Charles Quint alors qu’il commandait les troupes françaises à Parme, et c’est lors de cette incarcération qu’il se mit à lire les ouvrages des Réformateurs. Libéré par la trêve de Vaucelles, il revient en France et convertit sa famille au protestantisme en 1556-1557. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Les « malgré-nous » de la Grande Guerre

Jean-François Zorn rappelle le sacrifice de la « force noire » venue des colonies. Et le rôle de la mission protestante, à l'occasion du centenaire de la fin de la Grande Guerre.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Ni d’Eve, ni d’Adam » récompensé par le prix Farel

Le prix Farel 2018 a récompensé le long métrage « Ni d’Eve ni d’Adam ». Ce dernier s’intéresse à la manière dont les personnes intersexuées cherchent à se réapproprier leur corps et à construire leur identité.

Un contenu proposé par Évangeliques.info
Les 400 ans du début de la guerre de Trente Ans

Il y a 400 ans débutait la guerre de Trente Ans

Cette catastrophe donna naissance à un nouvel équilibre européen, avec notamment la consécration des provinces-unies et une France élargie à l’absolutisme consolidé.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris