Rennes sous l’Édit de Nantes

C’est à Rennes que les huguenots eurent le plus à souffrir de la vindicte de leurs ennemis : son temple fut brûlé ou démoli cinq fois de suite en moins d’un siècle !

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 20 octobre 2017

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

La période dit « de l’Édit », de 1598 à 1685, est tout sauf une époque apaisée dans les relations entre catholiques et protestants en Bretagne. On est passé, comme nous l’avons dit ailleurs, d’une phase de guerre de religion classique à un ensemble d’affrontements apparemment plus feutrés, largement judiciarisés, mais qui ont pu, par périodes, déboucher sur des combats et des crimes locaux.

C’est à Rennes que les huguenots eurent le plus à souffrir de la vindicte de leurs ennemis. La communauté protestante de la capitale bretonne reste en effet titulaire d’un triste record, inégalé dans le Royaume : son temple fut brûlé ou démoli cinq fois de suite en moins d’un siècle ! A chaque fois ou presque, la recherche des responsabilités met en évidence la responsabilité des « écoliers des Jésuites ».

On connaît le rôle d’un certain nombre de congrégations dites de la « Contre-Réforme » dans la réaffirmation et le renforcement de la foi catholique. Deux d’entre elles semblent avoir joué une activité de premier plan dans l’opposition systématique aux droits difficilement concédés à la minorité huguenote. Citons, par exemple, les Oratoriens dans le Comté de Nantes, et surtout les Jésuites dans le reste de la province. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

It Must Be Heaven

Elia Suleiman fuit son pays, la Palestine, pour trouver le bonheur et la paix. Ce n’est pas si facile et son pays lui colle aux chaussures.

Un contenu proposé par Pro-Fil
"La Grande discorde"

« La Grande discorde »

Ce livre d'Hichem Djaït porte sur les rapports du politique et du religieux dans l'islam des origines.

Un contenu proposé par Didascale
Voyage en misarchie

Voyage en misarchie

Quand tout s'effondre, c'est l'occasion d'imaginer autre chose. Emmanuel Dockès nous propose une utopie post-crise : la misarchie.

Un contenu proposé par Présence

Wonder Boy

Né sous X, Olivier Rousteing a été adopté à 1 mois par une famille bordelaise. Tente ans plus tard, sa quête pour connaître ses origines est filmée par Anissa Bonnefont. Un documentaire très émouvant, sensible et juste.

Un contenu proposé par Pro-Fil