Daniel de La Ravardière : un explorateur breton

Quand un huguenot breton s’essaye à fonder une colonie catholique au Brésil…

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 22 décembre 2016

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Nous nous attacherons brièvement à ce qui a fait la renommée de Daniel de La Touche, sieur de La Ravardière, l’établissement d’une France équinoxiale au sud de l’Amazonie. Le lecteur pourra, pour plus de détails, consulter des études récentes et complémentaires comme celles de Philippe Jarnoux ainsi que celles d’autres historiens universitaires réunis par Didier Poton et Mickaël Augeron (1). Nous nous attarderons simplement à la dimension protestante de l’entreprise.

Nous avons vu que Daniel de la Touche, sire de la Ravardière, était d’abord un gentilhomme huguenot, fortement engagé au service du roi Henri IV au sein des guerres dites de la Ligue en Bretagne, le dernier conflit de religion du XVIe siècle dans le royaume, qui se clôt en 1598 par la signature de l’Édit de Nantes. Comme pour ses compagnons d’armes protestants bretons, la guerre civile se termine avec une certaine amertume. La Ravardière a sauvé sa vie, ce qui n’est pas rien, mais il a l’impression de n’être pas récompensé comme il le devrait. Henri IV a abjuré. Pour lui, « Paris valait bien une messe ». Il a couvert d’or les chefs ligueurs qui acceptaient de capituler, à commencer par le duc de Mercoeur et à peine compensé les dettes de ses fidèles amis protestants. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Le courage de comparer

Dans son nouvel ouvrage, Jean-François Bert éclaire la pensée de Marcel Mauss.

Un contenu proposé par Labor et Fides

“Madeleine, résistante” : la vie de Madeleine Riffaud en BD

Madeleine Riffaud, résistante sous l’Occupation, combattante lors de la Libération, n’a pas parlé de cette période pendant un demi-siècle.

Un contenu proposé par Réforme

Les théories du complot : l’ère de la post-vérité

Depuis plus de 15 ans, le philosophe et historien des idées, Pierre-André Taguieff, s’emploie à retracer l’histoire du complotisme. Auteur de trois ouvrages de référence, le spécialiste revient après son "Court traité de complotologie", en publiant "Les théories du complot", dans la collection « Que sais-je? ».

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Édition limitée, Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres

Une exposition à découvrir au Petit Palais jusqu'au 29 août 2021.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville