La Mission Populaire Evangélique

La Mission Populaire Evangélique

En 1871, le pasteur écossais Robert Mac All fonde dans le quartier de Belleville la Mission populaire. Ce mouvement d'action évangélique auprès des plus démunis est toujours très actif.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 15 décembre 2014

Auteur : Pascale Gruson

Lire directement l’article sur Musée protestant

La Mission Populaire Évangélique est une institution protestante reconnue d’éducation populaire. Née à la fin du XIXe siècle, elle n’a cessé de se développer en divers points du territoire français. Mission difficile, elle a parfois été l’objet de critiques et de réajustements. Depuis 1969, elle fait partie de la Fédération Protestante de France.

Au début, la mission Mac All

La Mission Populaire est née de la rencontre du pasteur protestant écossais Robert Mac All (1821-1893) et des ouvriers du quartier de Belleville à Paris en 1871, peu après la fin de la Commune et de la répression terrible qui s’ensuivit.

Inquiet de la condition du monde ouvrier et de sa déchristianisation, Mac All veut lutter aussi contre l’alcoolisme et les violences familiales. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Cette mémoire qui engage

Cette mémoire qui engage

Déclaration fraternelle du protestantisme au judaïsme à l'occasion du 500e anniversaire de la Réforme protestante.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan
Martin Luther et son époque

Martin Luther et son époque

L'auteur de ce livre est un prêtre allemand, docteur en théologie, qui, dans la suite du récent Jubilé, veut situer Luther dans le contexte général de son temps.

Un contenu proposé par LibreSens

Tomi Ungerer : récit de la cérémonie d’hommage à Strasbourg

Claude Boulanger, l’auteure de cet article a assisté aux obsèques, à Strasbourg, de Tomi Ungerer.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants