imaginaire

La nuit

Bilge Karasu, né en 1930 à Istanbul, est l’un des écrivains turcs contemporains les plus originaux. Maître dans l’art de concilier pensée philosophique et talent littéraire, il est l’auteur de plusieurs romans.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

Publié le 27 mai 2021

La nuit lentement arrive. Elle descend. Elle a déjà commencé à remplir les creux. Une fois comblés les vides et l’obscurité étendue sur la plaine, tout virera au brun… il ne restera plus que le langage capable de vivre dans le noir, là où aucun poids, aucune présence, ne subsistent. Par un côté seulement l’obscurité ressemblera à la réalité…

La nuit emblématique qui tombe dès les premières pages – ténèbres d’une peur mythique, de l’oppression et de la méconnaissance, déploiement d’un univers totalitaire nourri des nostalgies d’un paradis perdu – est d’abord celle de la langue.

L’écriture n’est pas un instrument qui met de l’ordre dans un monde sans ordre, mais souligne les ambiguïtés de l’imaginaire dans sa capacité de dénoncer et de mystifier.

Au bout de la nuit, que nous reste-t-il ? « Avoir écrit », « avoir échappé à la folie ». Tel est le credo d’une œuvre moins en quête d’une vérité dernière, qu’obstinée à guetter les bribes d’un imprévisible jour.

Bilge Karasu, né en 1930 à Istanbul, est l’un des écrivains turcs contemporains les plus originaux. Maître dans l’art de concilier pensée philosophique et talent littéraire, il est l’auteur de plusieurs romans dont « Au soir d’une longue journée » paru aux éditions Empreinte temps présent. De nombreux prix ont récompensé son œuvre.

Commander l’ouvrage sur le site des Éditions Empreintes temps présent

 

Dans la même rubrique...

« Mare of Easttown », une excellente proposition pour cet été

Une série vraiment fascinante, avec une Kate Winslet au sommet de son art.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Drive my car », le long chemin du deuil

Un beau film, lent et introspectif, qui raconte la rencontre de deux personnes qui n’auraient probablement jamais dû se rencontrer.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

George Whitefield, figure majeure du premier Grand Réveil

Surnommé “le grand réveilleur”, le révérend anglais rassemble des foules de plusieurs milliers de personnes lors de ses prêches en Amérique dans les années 1740.

Un contenu proposé par Réforme

L’Histoire à l’épreuve du protestantisme

En cette rentrée, la vendange de livres nous promet de magnifiques soirées d’hiver, au cours desquels, de controverses en plaisirs de lecture, les protestants trouveront leur bonheur.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Éditions Empreinte temps présent

Les Éditions Empreinte temps présent sont installées dans le Languedoc depuis une vingtaine d’année. De sensibilité protestante, elles éditent essentiellement des ouvrages de spiritualité et de psychologie pratique.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants