Le château de La Moussaye

Cet édifice, protestant depuis sa construction jusqu’à la Révocation, se cache dans les bois, non loin de Broons.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 12 août 2017

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

D’après Charles Gouyon, les premières pierres furent posées le 23 mai 1583 dans un quadrilatère représenté par les fondations des tours d’une antique forteresse médiévale, sur un replat qui dominait le ruisseau et l’étang de la Rieulle. Même si Habasque voyait dans ce cadre « la situation la plus sauvage et en même temps la plus romantique », le site présentait quelques inconvénients, les eaux stagnantes favorisant les fièvres.

Le destin de la construction hésita longtemps et, à vrai dire, toujours. On estime aujourd’hui que l’édifice n’a jamais été achevé, et que ce qui en subsiste aujourd’hui est un assemblage assez ecclectique. On peut effectivement remarquer que la date de 1583 n’était pas la meilleure pour une entreprise à long terme. Les guerres de la Ligue commençaient. Charles Gouyon et Claude du Chastel préfèrèrent immédiatement la douceur et le relatif isolement du manoir du Val, avant que les combats leur fassent préférer les larges murailles de Tonquédec. De toutes façons la famille avait le choix des résidences, à commencer par le château de Plouër qui avait l’avantage de justifier l’exercice de fief de Saint-Malo-Dinan. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Grandeur et modestie des édifices modernes

Cécile Rivière est architecte, et doctorante en histoire de l’architecture. Ses recherches portent sur les églises et temples construits et reconstruits après la Seconde Guerre mondiale en Alsace. Elle revient sur les grands marqueurs de l’histoire de ce patrimoine mal aimé.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Les dernières heures d’Annie Funk sur le Titanic

Il y a 110 ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le Titanic sombrait après avoir heurté un iceberg lors de sa traversée inaugurale de l’Atlantique. Parmi les 1500 victimes de ce naufrage, une mennonite à l’histoire saisissante : Annie Funk.

Un contenu proposé par Christ Seul

La quête du Saint Graal

Le Graal se trouve au centre de la légende arthurienne et de la quête des chevaliers de la Table ronde. Dès le XIIIe siècle, il est assimilé au Saint Calice et prend le nom de Saint Graal.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Lesguidières, dernier connétable de France

François de Bonne de Lesguidières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest